- PUBLICITÉ -

Un concert de fin de saison avec Un requiem allemand, de Brahms

Ensemble choral Saint-Eustache

Avec au programme Un requiem allemand, de Brahms, comme pièce de résistance, l’Ensemble choral Saint-Eustache sera en spectacle, pour clore sa 19e année d’activité, ce samedi 20 mai, à compter de 19 h 30, à l’église Saint-Eustache, puis dès le lendemain soir, à nouveau à 19 h 30, à l’église Saint-Édouard, à Montréal.

Accompagné de l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal et du chœur de ce dernier, l’Ensemble choral Saint-Eustache déploiera sa quarantaine de choristes provenant de Saint-Eustache même, mais aussi des environs immédiats, de Laval et de Montréal. En tout, ce sont pas moins de 80 choristes et de 60 musiciens qui seront réunis sur scène.

Tous seront dirigés par le chef de l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal, Philippe Ménard, qui a reçu le soutien du chef Jean-Sébastien Lévesque, avec l’Ensemble choral Saint-Eustache depuis 2011. Ce dernier a eu pour tâche, en prévision des deux représentations de ce concert, de bien préparer au cours des dernières semaines les choristes.

Le programme et les solistes invités

Avant d’entendre ce fameux Un requiem allemand, les spectateurs pourront se délecter du Pavane pour une infante défunte, de Ravel, du Te Deumlaudamus k.141, de Mozart, et de la Symphonie espagnole, de Lalo. La jeune violoniste Béatrice Dénommée-Parent, âgée de 17 ans, sera la soliste invitée pour interpréter l’extrait retenu de cette dernière pièce qui demande, a indiqué le chef Philippe Ménard, beaucoup de savoir-faire à l’archet. «C’est certainement le mouvement le plus difficile» , n’a pas hésité à dire M. Ménard pour bien illustrer le talent de cette jeune musicienne de Joliette.

Quant à la pièce de résistance de ce concert, Un requiem allemand, il s’agit d’une œuvre qui aura permis à Johannes Brahms, peu connu lorsqu’il a achevé de l’écrire en 1868, de devenir par après «l’icône du romantisme en Allemagne et en Autriche» , selon l’expression du chef Philippe Ménard.

Pour cette pièce, les musiciens et choristes seront accompagnés de la soprano Sophie De Cruz, qui possède une voix d’une puissance assez impressionnante, et du baryton Geoffroy Salvas, qui fait partie des artistes en résidence de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal pour la saison 2016-2017.

Pour acheter des billets

Les billets pour assister à l’une ou l’autre des deux représentations sont actuellement en prévente au coût de 25 $. Il sera aussi possible de s’en procurer le soir même, à la porte, au coût de 30 $. Pour les étudiants, un coût de 10 $ leur sera demandé et ce sera gratuit pour les moins de 16 ans.

On peut, enfin, réserver ses billets en communiquant au 450 473-6184 ou en écrivant à l’adresse courriel choralesainteustache@gmail.com. Pour d’autres renseignements sur l’Ensemble choral Saint-Eustache: [www.ecse.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top