- PUBLICITÉ -
Un bilan annuel comportant de nombreuses réalisations

(Photo Yves Déry) - Les membres du nouveau conseil d’administration de la Société d’histoire régionale de Deux-Montagnes: Vicki Onufriu, Viviane St-Pierre, Gisèle Traversy, Diane Beaulé, André Dumoulin, Patricia Déry et Jean-Paul Ladouceur. Absent: Sylvain Rondeau.

Un bilan annuel comportant de nombreuses réalisations

Société d’histoire régionale de Deux-Montagnes

Plus d’une cinquantaine de membres de la Société régionale d’histoire de Deux-Montagnes ont répondu à l’invitation de l’organisme dans le cadre de l’assemblée générale annuelle, le 17 mars dernier, dans les locaux de la bibliothèque de Deux-Montagnes. Pour l’occasion, les membres sortants du conseil d’administration ont présenté le bilan annuel des activités de la dernière année ainsi que les défis à relever pour l’année 2010-2011.

Avant de présenter le bilan des activités, Vicki Onufriu, vice-présidente sortante, a pris la parole pour remercier le président sortant pour l’ensemble de son implication au cours des dernières années. «Notre président, André Giroux, ne peut malheureusement se représenter pour un nouveau mandat en 2010. Nous le remercions chaleureusement pour toutes ces belles années à travailler en sa compagnie. Il a apporté une contribution extraordinaire au développement de la Société, pour son travail de recherche inestimable», a-t-elle mentionné, tout en lui souhaitant bonne chance pour la réalisation de l’ensemble de ses nouveaux défis.

Au chapitre du rapport des activités, la Société d’histoire régionale de Deux-Montagnes – qui compte 138 membres, dont 10 membres corporatifs – a organisé plusieurs soirées-conférences sur différents thèmes, tous en lien avec l’histoire régionale de Deux-Montagnes. Parmi les sujets: la maison Walker-McMartin, histoire du territoire de la Ville de Deux-Montagnes, l’histoire des ponts entre le Village de Saint-Eustache et l’île Jésus, et ainsi de suite. «Nous avons également déposé un mémoire sur l’église de Saint-Eustache à Nycole Pepper, coordonnatrice de la fabrique, et à Sylvain Lauzon, curé de la paroisse. Une copie a été remise au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et une autre à la Ville de Saint-Eustache», explique Vicky Onufriu.

Parmi les projets importants de la Société, rappelons l’inventaire des maisons anciennes des MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel. «Durant l’été et l’automne 2009, des membres bénévoles de la Société ont sillonné les routes de Saint-Eustache pour photographier toutes les maisons qui présentaient un intérêt pour le patrimoine bâti. Durant ces virées, nous avons rencontré beaucoup de personnes qui sont intéressées à la sauvegarde de cette mémoire du temps et des témoignages du savoir-faire de nos ancêtres», explique la vice-présidente sortante.
«La Société d’histoire régionale de Deux-Montagnes a finalisé en 2009 des projets qu’elle a entrepris il y a quelques années. Nous avons dorénavant de nouveaux projets passionnants, innovateurs et mobilisateurs, qui feront en sorte de promouvoir notre histoire régionale et notre patrimoine bâti», a conclu la vice-présidente.
À l’issue de l’assemblée générale, les membres ont élu un nouveau conseil d’administration. Il sera ainsi composé de Vicki Onufriu, Viviane St-Pierre, Gisèle Traversy, Diane Beaulé, André Dumoulin, Patricia Déry, Jean-Paul Ladouceur et Sylvain Rondeau. Ceux-ci verront, au cours d’une prochaine réunion, à se partager les différents postes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top