- PUBLICITÉ -
Tout l’été avec Anctil, Petit et Messmer

(Photo Michel Chartrand) - La directrice générale du Théâtre Lionel-Groulx, Manon Fortin, en compagnie de l’humoriste Jean-Michel Anctil et de Messmer le fascinateur.

Tout l’été avec Anctil, Petit et Messmer

Théâtre Lionel-Groulx

D’accord avec vous, c’est un peu rapide pour vous parler de l’été avant même que l’hiver n’ait saupoudré quelques joyeux flocons de bonheur, mais le Théâtre Lionel-Groulx est à ce point visionnaire que déjà, sa saison estivale 2010 est planifiée, avec la venue des humoristes Jean-Michel Anctil, Martin Petit et Messmer le fascinateur.

Commençons donc avec Jean-Michel Anctil, qui revient sur scène après une petite transe existentialiste conséquente au succès de son spectacle Rumeurs, qui a fait un demi-million de spectateurs. Ce furent donc 734 représentations en quatre ans qui ont nécessité un arrêt aussi important avant de revenir avec un tout nouveau spectacle que l’on dit franc, honnête et intime.
«Je suis un gars impulsif et je me suis inspiré des petits désastres du quotidien», raconte l’humoriste qui a notamment expérimenté le bricolage, la psychothérapie et le massage. Cette première partie a déjà été rodée au cours de 25 spectacles alors que dans la seconde moitié réapparaîtront Râteau, Maxime et le Gars saoul qui devient avocat de l’homme ainsi que Priscilla, cette fois amoureuse de Juan Cesar Sanchez.

Avec un numéro original sur l’itinérance à trois personnages, Jean-Michel Anctil vous attend du jeudi au samedi, du 2 au 17 juillet lointains, dans un vaste décor, mais attention: «Quand je dis merci bonsoir, faut pas s’en aller», avertit l’humoriste qui avait inauguré notre salle rénovée, en 2000.

Martin Petit n’a pu être présent au point de presse, mais pour lui aussi il s’agira d’un tout nouveau spectacle en écriture qui s’articulera autour des tabous. Celui qui nous avait fait l’Humour libre à l’été 2004 revient donc fort d’une récolte de six Olivier et semble-t-il qu’il brûle de retrouver les planches avec ce troisième spectacle. Il sera au Théâtre Lionel-Groulx du 6 au 28 août, les vendredis et samedis.

Pour Messmer le fascinateur aussi il s’agira d’un retour, les 22, 23, 24, 29, 30 et 31 juillet 2010, alors que le magnétisme et le transfert d’énergie feront vivre à ses cobayes les émotions d’un accouchement, une course de NASCAR ou une descente en parachute sur le Grand Canyon.

Maître de la suggestion, Messmer a bien évidemment un canevas pour ses spectacles, mais ce sont les réactions des volontaires qui font la représentation, ainsi que l’étonnement de la foule qui est pleinement impliquée dans le déroulement. Plus de 100 000 personnes ont vu ce spectacle campé dans un univers burlesque, avec la collaboration de Stéban Sansfaçon du Cirque du Soleil.

Trois forfaits vous sont offerts par le diffuseur, soit le trio pour 100 $, aussi Jean-Michel Anctil avec Messmer ou Martin Petit à 80 $, et finalement Messmer et Martin Petit pour 58 $. En prime, les résidants de la MRC économiseront 5 $ sur Messmer et Petit, et 4 $ sur Anctil. Et comme ce sera l’été, alors vous aurez droit à un rabais de 15 % sur les terrasses des restaurants Makisu, La Maison François, Pub City et Campagna, sur présentation de vos billets de spectacle.

N’attendez surtout pas que la neige fonde, parce que les meilleures des 800 places seront déjà vendues et sachez que des rabais sont aussi offerts aux groupes de 20 personnes et plus qui feront économiser 5 $ à chaque spectateur.

On joint la billetterie au 450-434-4006, ou sur le site www.theatrelg.com .

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top