- PUBLICITÉ -
Voir et entendre

Le conteurAndré Morin sera l’Invité de la prochaine soirée «Contes et Légendes du Patriote», ce samedi 13 octobre.

Si mes aïeux m’étaient contés… avec André Morin

Contes et Légendes du Patriote

Les soirées «Contes et Légendes du Patriote» se poursuivront ce samedi 13 octobre avec le conteur André Morin qui, pour l’occasion, accueillera les spectateurs avec ses histoires d’un autre temps.

Peut-être ignorez-vous qu’André Morin est l’arrière-petit-fils d’un ogre du Témiscamingue? De cet aïeul, il a hérité des bottes de sept lieues et a aiguisé ses premières dents sur des anecdotes du quotidien partagées en famille.

Depuis, chaque fois qu’il chausse ses grosses bottes, André retrouve la mémoire de cette lignée de bâtisseurs de pays, plus grands que nature. Il leur redonne vie et rapporte leurs histoires, celles où la vie et la mort se côtoient au quotidien.

Des récits teintés de notes fantastiques

Replongeons donc en 1913, au moment où l’arrière-grand-père Isidore s’embarque pour le Nord pour y trouver un coin de paradis. Au Sud, les temps sont durs.

Il est loin de se douter de l’Éden noir qui l’attend. Au Nord, la seule chose qu’on trouve en abondance, c’est la misère noire comme le poêle. Dans ces contrées nordiques, Isidore y rencontrera le diable, côtoiera les loups-garous et devra faire face à une étrange nature sauvage.

L’aïeul en rapportera des récits teintés de notes fantastiques, tels que vécus par les colonisateurs du Témiscamingue recrutés avec la promesse d’une vie prospère. Leur quotidien sera plutôt teinté de rudesse et de misère, bien loin de la vie paradisiaque annoncée. Pourtant, les colons se sont accrochés à cette vie à s’en voir pousser des racines sous les pieds. Depuis ce temps, on dit que l’on peut sortir un gars du bois, mais qu’on ne peut sortir le bois du gars.

Au sujet d’André Morin

André Morin a étudié en exploration théâtrale au Collège Lionel-Groulx et s’est perfectionné dans le conte avec Anne-Marie Aubin, Claudette L’Heureux, Renée Robitaille, François Lavallée, Dan Yashinsky et Alexis Roy. Il a foulé la scène du Sergent Recruteur ainsi que celle de plusieurs festivals et spectacles dédiés aux contes.

Le 13 octobre, André Morin proposera donc aux spectateurs un retour dans l’ancien temps, à l’époque colonisatrice qui n’est peut-être pas tout à fait terminée. Pour en savoir plus, venez le découvrir ou redécouvrir, à 19 h 30, à la Maison du citoyen de Saint-Eustache, 184, rue Saint-Eustache.

Réservation par courriel à l’adresse contesdupatriote@gmail.com ou en téléphonant au 514 756-5523. Pour d’autres renseignements, on peut visiter la page [http://www.facebook.com/contes.legendes.patriote].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top