- PUBLICITÉ -
Saint‑Eustache

Benoit Ranger et Raymond Tessier

Saint‑Eustache, capitale du cirque durant trois jours

Festival de jonglerie du Québec

Les Jongleurs associés du Québec (JAQ), en collaboration avec l’organisme Les Transporteurs de rêves et la Ville de Saint-Eustache, sont à préparer ces jours‑ci la 18e édition du Festival de jonglerie du Québec qui se déroulera du 2 au 4 mai prochain au Complexe multisport, à Saint‑Eustache.

S’il faut habituellement aller dans les grandes villes pour assister à ce genre d’événements, la tenue de ce festival sera donc une chance unique d’apercevoir à Saint-Eustache même tous les talents nationaux des arts du cirque québécois. Au total, ce sont plus de 200 jongleurs, de la relève aux plus chevronnés, venus des quatre coins du Québec qui animeront le Complexe multisport durant trois jours. «Une invitation à faire et à voir de la jonglerie», a résumé Yannick Jetté, président de la JAQ, lors d’un point de presse.

L’organisation de cet événement à Saint-Eustache tient aussi beaucoup à la volonté de Benoit Ranger et de son organisme Les Transporteurs de rêves, installé au Complexe multisport depuis septembre dernier. Son but est de démocratiser les arts du cirque. «C’est la diversité du monde du cirque qui sera à l’honneur. Nous voulons y promouvoir la jonglerie comme activité populaire, outil de santé physique et mentale vers une communauté plus harmonieuse», a expliqué l’artiste.

La Ville de Saint-Eustache a rapidement embarqué dans le projet. «Nous sommes fiers d’accueillir les arts du cirque, fiers de voir des gens de l’extérieur venir chez nous. Ces événements sont importants pour notre économie», a estimé Raymond Tessier, conseiller municipal.

La convention, qui sera animée par Marie-France Gravel, alias Patti Queen, débutera à 21 h le vendredi avec un «Jam de feu» et toute sa gamme de produits enflammés: torches, diabolos, cerceaux… Suivra, à 23 h, le cabaret Renegade: une scène ouverte où les artistes seront invités à partager un petit numéro dans une ambiance chaleureuse.

Le samedi, de 9 h 30 à 20 h, et le dimanche, de 9 h 30 à 14 h, le site sera réservé à des ateliers et des entraînements libres. À cette occasion, le public pourra s’initier aux différents types de jonglerie.

Le samedi soir, à 20 h, se tiendra un grand spectacle d’une durée de deux heures, en présence du jongleur du Vermont Tony Dalton, une sommité dans ce milieu. «Et il a accepté de venir à moindre coût pour soutenir la JAQ», s’est félicité Yannick Jetté.

Enfin, le dimanche après-midi, de 14 h à 17 h, se déroulera le concours de jonglerie avec les instruments traditionnels et des objets plus inhabituels. La créativité autant que les capacités techniques seront valorisées.

Bref, c’est toute l’atmosphère du cirque qui se transportera à Saint-Eustache en ce début du mois de mai. «C’est le plus grand rendez-vous du genre en Amérique du Nord ce printemps 2014», ont annoncé fièrement les organisateurs. Il serait trop bête de ne pas en profiter!

Les billets sont disponibles en ligne au prix de 50 $ pour le forfait Trois jours (40 $ pour les 5‑12 ans) et le forfait Famille s’élève à 150 $. L’entrée au spectacle du samedi soir coûtera 20 $. Des billets, majorés, seront également en vente sur le lieu de la manifestation, situé au 85, rue Grignon, tout à côté de l’école secondaire des Patriotes, dès le vendredi, à 17 h.

Pour d’autres renseignements: [www.jaq.qc.ca].

 

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top