- PUBLICITÉ -
Place au concours Jeunes chefs d’orchestre

(Photo Yves Déry) - Le chef Jean-François Renaud en répétition avec une partie de l’Orchestre symphonique des Basses-Laurentides.

Place au concours Jeunes chefs d’orchestre

Orchestre symphonique des Basses-Laurentides

La dernière fois que nous vous touchions mot du chef Jean-François Renaud et de l’Orchestre symphonique des Basses-Laurentides, c’était aux festivités de la Saint-Jean-Baptiste de Boisbriand, au parc René-Lévesque, lors d’une grande soirée musicale en plein air.

Or, le chef prépare un autre concert-évènement pour juin prochain, au même endroit, au cours duquel un jeune chef de moins de 25 ans viendra diriger la quarantaine d’instrumentistes de l’orchestre semi-amateur.

Les jeunes musiciens intéressés à vivre cette grande expérience de direction, et peut-être devenir maestro d’un soir, doivent nécessairement savoir lire la musique, être aussi dotés d’une bonne oreille et s’avérer capables de créativité.

Les candidatures devront être signifiées auprès de Jean-François Renaud, que l’on joint au 514-214-5047, avant le 11 février prochain. Vous pouvez aussi envoyer un courriel, à l’adresse osbl@live.ca pour manifester votre intérêt.

Le chef se dit prêt à accueillir de 20 à 30 candidats qui recevront d’abord une formation d’une journée, histoire de bien assimiler les techniques de base. Le candidat retenu aura une quinzaine de pratiques, tous les dimanches, pour affiner sa direction.

Chaque candidat dirigera l’orchestre deux fois et ce sont les musiciens qui voteront pour le meilleur, lequel dirigera finalement deux pièces devant spectateurs au concert de juin, avec une sélection de son choix, en approbation de l’orchestre, ainsi qu’une composition de Jean-François Renaud, que le chef en titre jouera au piano.

C’est une formation rare qu’offre ainsi Jean-François Renaud aux participants et participantes, avec une expérience de scène tout aussi unique à gagner.

Il faut savoir que Jean-François Renaud a récemment eu l’insigne honneur de discuter une vingtaine de minutes avec Kent Nagano, lequel lui a fait comprendre que l’on ne postule pas pour obtenir un pupitre de chef: il faut d’abord se distinguer dans l’animation de la musique pour y parvenir.

Le maestro de l’Orchestre symphonique de Montréal a donc quelque peu été l’étincelle qui allumait Jean-François Renaud quant à cette promotion fort originale de la direction auprès des jeunes musiciens.

Les pièces interprétées vont du classique au jazz en passant par la pop, avec des titres tels que Danse Hongroise et la Ve Symphonie de Beethoven en musique classique, mais également des trames filmiques telles que King Kong et Harry Potter.

Il faut aussi savoir que Jean-François Renaud est venu très jeune à la direction d’orchestre, grâce aux cadets de la Marine, et c’est cette fantastique opportunité qu’il veut offrir à la jeune relève régionale.

En ce qui concerne l’orchestre, sachez que l’on est présentement en recrutement et particulièrement à la recherche de deux hautbois, deux bassons, également un cor et des cordes. L’âge des musiciens varie de 10 à 75 ans.

Les pratiques de l’Orchestre symphonique des Basses-Laurentides se font à la Maison du citoyen à Boisbriand, et son recrutement s’étend sur toute la région. L’orchestre donne de quatre à six concerts par année et il y a bien évidemment des frais d’inscription.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top