- PUBLICITÉ -
Ose!: la 31e de Cégeps en spectacle

(Photo Pierre Latour) - Les trois animateurs de la finale locale de Cégeps en spectacle: Lucien Abbondanza-Bergeron, Jocelyn Lebeau et Tommy Lavallée.

Ose!: la 31e de Cégeps en spectacle

Finale locale, le 13 février à Lionel-Groulx

Une scène, un public et 10 minutes… c’est quand même quelque chose!: voilà extraite, en quelques mots, la substantifique moelle de Cégeps en spectacle, cette rafraîchissante compétition estudiantine des arts de la scène, dont on tiendra la finale locale samedi prochain, 13 février, au Théâtre Lionel-Groulx (TLG).

Ces quelques mots coiffent justement le dépliant de cette 31e édition chapeautée par le Réseau intercollégial des activités socio-culturelles du Québec (RIASQ) qui propose le thème Ose! à tous ceux et celles qui n’avaient peut-être pas encore eu l’audace de révéler leur talent à la face du monde, comme à tous ces autres qui rêvent de s’initier aux différents métiers qui s’y rattachent. De fait, de la conception artistique à l’imposante logistique qu’il faut obligatoirement déployer (vous n’avez pas idée) pour réussir un évènement scénique, tout est laissé entre les mains des étudiants.

Samedi prochain, une dizaine de numéros vous seront proposés dans le cadre de la finale locale présentée au TLG, rebaptisé TLJ par les trois animateurs Tommy (Lavallée), Lucien (Abbondanza-Bergeron) et Jocelyn (Lebeau), qui avaient suffisamment bien fait l’année dernière pour qu’on leur cède à nouveau le plancher et le micro. La direction musicale de l’évènement, par ailleurs, sera assurée par David Rhéaume et Jérémy Sigouin, tous deux aux commandes d’un orchestre de sept musiciens.

Ainsi, Olivier Houle (danse hip-hop et popping), Alexandre Couillard (beat-box et piano), Élisabeth Mottard (chanson, interprétation), Marie-Josée Sauriol (auteure, compositeure, interprète), Jasmine Bee Jee (voix et violoncelle), les groupes musicaux Héliogabale, Neige et Toi, Shauna Bonaduce (monologue) et le groupe théâtral Valse avec Robin sans (e) tenteront tour à tour de séduire le jury composé de cinq professionnels de la scène artistique, duquel feront notamment partie la danseuse et chorégraphe Maude St-Germain, la comédienne Ansia Wilscam-Desjardins et la chanteuse Sonia Johnson.

Pendant qu’ils délibèreront, le public retrouvera sans doute avec plaisir les lauréats de l’an dernier, Velours et ses Rubis, un trio musical et théâtral qui avait cheminé jusqu’à la finale nationale pour y cueillir la deuxième place et quelques prix. Il n’est d’ailleurs pas rare, si bien que le contraire nous étonne, de voir les gagnants de Lionel-Groulx se faufiler jusqu’à l’étape ultime, c’est vous dire la constance qu’on y relève sur le plan de la qualité.
À noter que tous les numéros sont obligatoirement en langue française et qu’une kyrielle de prix en argent ou sous forme de participations à des évènements grand public sont offerts aux gagnants au terme de chacune des trois étapes (locale, régionale et nationale). Pour ce qui est des billets, ils seront vendus à la porte, au coût de 8 $.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top