- PUBLICITÉ -
Mario Jean, tout l’été

(Photo Michel Chartrand) - L’humoriste Mario Jean sera au Théâtre Lionel-Groulx pour 18 représentations, en juillet et août, avec son tout nouveau spectacle intitulé Gare au Gros Nounours.

Mario Jean, tout l’été

Théâtre Lionel-Groulx

Après les Grandes Gueules et Martin Matte, ce sera donc au tour de l’auteur et personnage principal de la Vie rêvée de Mario Jean de s’établir en résidence au Théâtre Lionel-Groulx, pour y casser son tout nouveau spectacle, lequel est présentement en écriture, avec plus de la moitié de son matériel d’ores et déjà sur papier. Mais, plutôt que d’être stressé par cette commande et les attentes qu’elle génère, l’humoriste y trouve une énergie créatrice. «C’est grisant de savoir qu’il va y avoir des gens», avoue-t-il à propos de ce spectacle qu’il préfère être seul pour créer, afin de pouvoir aller plus loin. «J’ai le goût de griffer», poursuit celui qui admet avoir perdu 3 à 2, aux dernières élections scolaires, et qui compte bien prendre sa revanche sur la présente élection provinciale, que d’aucuns trouvent terne et inutile. Vous aurez donc deviné que cette prochaine mouture aura un goût acidulé, «le gros Nounours a aussi des griffes», prévient-il. L’adolescence sera aussi sujette à moqueries et la mascotte reviendra probablement sur scène pour faire la leçon aux récidivistes de l’alcool au volant, qui comprennent encore moins vite que des enfants. Les idées semblent déjà vivre dans la tête de l’humoriste, qui se donne jusqu’aux fêtes pour concrétiser le tout. Le congé de la radio, depuis septembre, et l’opportunité de tester quelques sketches lors d’évènements corporatifs devraient donc favoriser l’écriture de ce quatrième spectacle pour Mario Jean. Ti-Guy Beaudoin n’est jamais loin et le camelot voudrait bien reprendre du service dans les idées du comique qui alléguait que dans sa tête et sur papier, c’est déjà très avancé et qu’il compte bien s’entourer de jeunes scripteurs pour rajeunir la facture de son spectacle. Il faut dire que Mario Jean est tout aussi attendu que ses prédécesseurs, dans cette formule estivale pour laquelle la directrice de notre théâtre régional n’a plus à faire de sollicitation. «Ce sont maintenant les producteurs qui nous appellent pour soumettre leurs artistes», de nous confier Manon Fortin, qui n’a évidemment eu aucune hésitation à choisir le récipiendaire de cinq trophées Olivier, dont deux fois celui du Spectacle de l’année. D’autant plus que Mario Jean a donné plus de 400 représentations de Simplement… Mario Jean, un spectacle qui, chez nous comme ailleurs, a fait salle comble, pour un grand total de 300 000 spectateurs. Ajoutez le fait que la grossièreté, le sexe et les sacres ne sont pas des ingrédients de l’humour de Mario Jean et que le comique aguerri s’imposait tout naturellement pour égayer la saison estivale 2009 du Théâtre Lionel-Groulx. Sachez que le billet coûte 45 $, mais que des forfaits à 40 $ sont offerts aux groupes de 20 personnes et plus. La même réduction est consentie aux résidants de la MRC de Thérèse-De Blainville, jusqu’au 28 février, sur présentation d’une preuve de résidence. On réserve en composant le 450-434-4006.

C’est bien vrai que c’est un peu loin, l’été 2009, mais les billets pour rigoler avec Mario Jean, du 3 juillet au 29 août, au Théâtre Lionel-Groulx, sont d’ores et déjà en vente pour son spectacle qui s’intitulera Gare au Gros Nounours, lequel sera présenté en rafale, les vendredis et samedis.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top