- PUBLICITÉ -
Louis-Jean Cormier et sa nouvelle gang

Louis-Jean Cormier a présenté, avec sa nouvelle gang de musiciens, un spectacle musclé et appuyé.

Louis-Jean Cormier et sa nouvelle gang

En spectacle à Saint-Eustache

Faisant maintenant cavalier seul, avec la sortie d’un premier album solo, le temps de laisser aux membres du groupe Karkwa prendre une pause après 15 ans de carrière ensemble, le guitariste et auteur-compositeur-interprète Louis-Jean Cormier est venu présenter, le 12 octobre dernier, le fruit de ses efforts dans le cadre d’un spectacle présenté au Centre d’art La petite église, à Saint-Eustache.

Accompagné sur scène de sa toute nouvelle gang de musiciens, Cormier a bien sûr fait entendre les pièces de son récent album Le treizième étage. Mais, il en avait d’autres à proposer, de Karkwa bien évidemment, avec notamment Le bon sens, façon «Doors», ainsi que des textes de Claude Léveillée et de Gaston Miron.

Si l’album fait belle place aux guitares acoustiques, sur scène, le son est davantage musclé et appuyé, ce qui n’est pas sans rappeler celui d’un groupe appelé Karkwa.

Mais, le jeu des comparaisons s’arrête là, car le spectacle porte bel et bien la signature de Cormier et… celle de la choriste Adèle Trottier-Rivard qui ajoute, comme on dit, un petit quelque chose. Car au cours du spectacle, Louis-Jean Cormier se retrouvera à un certain moment seul au micro, puis accompagné de sa choriste et de ses musiciens autour de ce même micro.

Au final, un spectacle fort bien rendu, même s’il n’en était qu’à ses toutes premières représentations.

En première partie de ce spectacle présenté par le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, le public du Centre d’art La petite église a été en mesure d’entendre cinq pièces du chanteur et guitariste Dany Placard.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top