- PUBLICITÉ -
L’humour autrement… en hélicoptère!

Photo Claude Desjardins – Les humoristes Mélanie Couture et Maude Landry vous invitent au Zénith, ce vendredi 6 juillet.

Crédit photo Michel Grenier – L’humoriste Matthieu Pepper animera la première de ces deux soirées, ce jeudi 5 juillet.

L’humour autrement… en hélicoptère!

Les 5 et 6 juillet au Zénith (notamment)

Des humoristes qui se promènent d’une salle à l’autre à bord d’un hélicoptère pour aller à la rencontre du public, voilà sans doute un bon exemple de ce que les idéateurs du Grand Montréal Comédie Fest veulent dire quand ils affirment vouloir «redéfinir» l’offre culturelle en humour. Ça et autre chose, précisent Mélanie Couture et Maude Landry, qui animeront la soirée du vendredi 6 juillet, au Zénith.

«Une des premières volontés exprimées, de dire Mélanie Couture, qui siège aussi sur le C. A. de cette nouvelle entité qui se définit comme un village éphémère de l’humour, c’était de décentraliser l’offre, d’en faire un événement tentaculaire qui rejoindrait la Rive-Nord et la Rive-Sud» .

D’où cette idée, par exemple, de créer trois événements simultanés qui fonctionneraient comme des vases communicants. Concrètement, pensez à des soirées d’humour comme il s’en fait des dizaines, avec un animateur et ses invités, avec l’option d’en faire voyager quelques-uns qui livreront leur numéro à l’Olympia de Montréal, au pavillon de l’Île de Chateauguay et à la salle du Zénith de Saint-Eustache, tout cela le même soir, pour ce qui constitue le côté spectaculaire de cette offre redéfinie.

De l’humour pur

«Ça veut dire aussi de ramener ça à l’humour, d’offrir une plate-forme qui soit affranchie de la notion de performance» , expriment Mélanie Couture et Maude Landry, d’une seule voix. Pour dire les choses autrement, les humoristes n’y sont pas tenus d’être «enregistrables» pour la télévision ou «médiatiquement» corrects. On n’a plus besoin de porter la marque, de respecter un thème, de formater un numéro dans un temps prescrit. Ça s’appelle avoir carte blanche, se permettre de faire ce qu’on fait le mieux. Et plus besoin d’être une vedette. C’est le rire qui occupe l’avant-scène. «On essaie de faire un Bordel Comédie Club à grande échelle» , suggère Maude Landry.

«La façon de consommer de l’humour a changé, enchaîne Mélanie Couture. Avant, les gens allaient voir un humoriste en particulier. Maintenant, ils vont voir des spectacles d’humour. Ils sont ouverts à la découverte.»

Variété et exclusivité

Un spectacle d’humour, voilà donc ce que vous offrent les deux animatrices qui n’ont d’autre mandat que d’avoir du plaisir (contagieux, elles le souhaitent) et qui assoient leur animation sur un numéro conjoint qui s’annonce comme une curiosité, l’une (Maude Landry) proposant un humour construit sur une distorsion de la logique, l’autre (Mélanie Couture) tenant un discours qui s’appuie sur la logique du gros bon sens.

«C’est tout à fait complémentaire. On met nos styles ensemble et l’équilibre se fait. Il y a une belle dynamique entre nous» , affirme Maude Landry. «Le clash est jumelable. Son rythme, sa musicalité d’humoriste fonctionne avec la mienne» , approuve Mélanie Couture. «Et on a la même volonté de dire ce qu’on pense» , enchaîne sa partenaire.

Apprenez par ailleurs que ce numéro ne sera jamais refait nulle part ailleurs puisqu’il ne fera pas naître un duo. Chacune proposera aussi de son propre matériel, mais retenons que ce qu’elles feront ce soir-là servira davantage à mettre la table, à réchauffer la salle, de manière à ce que chacun des invités qui se succèderont sur la scène du Zénith se retrouve dans des conditions idéales. Elles accueilleront alors Sylvain Larocque, Nadine Massie, Martin Petit, Dominic Paquet, Les Grandes Crues et Jean-Thomas Jobin. Un beau gala avec de la belle variété et de l’humour pur, sans fla-fla ni personnages ni sketches, promettent les hôtesses de la soirée.

À noter que la salle du Zénith résonnera également de vos rires la veille, puisque l’humoriste Matthieu Pepper (originaire de Saint-Eustache, soit dit en passant), animera une soirée du même ordre, au cours de laquelle il accueillera Mario Tessier, Christine Morency, Patrick Groulx, Josiane Aubuchon, Martin Petit, Arnaud Soly, Jean-François Mercier, Laurent Paquin et Mehdi Bousaidan.

Le Grand Montréal Comédie Fest, par ailleurs, est en marche depuis dimanche et se poursuit jusqu’au 15 juillet. Information: [https://comediefest.com].

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top