- PUBLICITÉ -
L’humoriste Sylvain Larocque, Vu d’même

L’humoriste Sylvain Larocque en spectacle au Centre d’art La petite église ce vendredi 11 et samedi 12 septembre.

L’humoriste Sylvain Larocque, Vu d’même

Ce vendredi 11 et ce samedi 12 septembre, au Centre d’art La petite église

Celui que l’on surnomme maintenant affectueusement le «tueur à gags», une allusion évidente à son deuxième one-man-show qui avait justement pour titre Tueurs à gags, à son physique et à sa physionomie, l’humoriste Sylvain Larocque est à peaufiner son tout nouveau spectacle, Vu d’même, qu’il aura l’occasion de dévoiler cette semaine au Centre d’art La petite église, situé dans le Vieux-Saint-Eustache.

Ce spectacle, présenté ce vendredi 11 et ce samedi 12 septembre dans le cadre des spectacles du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache à prendre l’affiche cet automne dans l’ancienne église anglicane, sera donc l’occasion de renouer avec un artiste qui a la réputation de ne pas donner dans la vulgarité, pas plus que dans la facilité.
«Tout le monde dit que les humoristes sont vulgaires et ne parlent que de cul. Je voulais montrer qu’on peut le faire de façon intelligente, voire intellectuelle et poétique. Ma description d’une visite dans un bar de danseuses pourrait facilement être télédiffusée à une heure de grande écoute. Tout a été dit sur tout. Mon plaisir est de trouver le moyen de le dire différemment», de mentionner, dans une récente entrevue au quotidien La Tribune, celui qui, en carrière, a raflé pas moins de quatre Oliviers à titre d’auteur de l’année au sujet de l’un de ses nouveaux numéros.

Détenteur d’un baccalauréat en chimie de l’Université McGill, ancien étudiant aux Hautes Études commerciales (HEC) en marketing et en administration, Sylvain Larocque est surtout un diplômé de l’École nationale de l’humour. Dès lors, son goût de l’écriture a vite pris le dessus. En plus d’avoir un troisième spectacle solo à son palmarès, qu’il a eu l’occasion de roder cet été au Vieux Clocher de Magog, Sylvain Larocque écrit également avec grand plaisir pour les autres, ceux-ci ayant pour noms Jean-Michel Anctil, Martin Petit, Mario Jean, Patrick Groulx, François Morency et François Léveillée. Il a aussi été scripteur dans la populaire émission Un gars, une fille, en plus d’être le co-auteur, avec Stéphane E. Roy, de la comédie Mars et Vénus dans laquelle il a partagé la scène plus 120 fois avec Sylvie Boucher.

Comme si cela n’était pas assez, Sylvain Larocque, un humoriste très apprécié tant du public québécois que canadien-anglais, puisqu’il excelle dans les deux langues officielles, adore l’art du stand-up. En plus de ce numéro «sexy» dans un bar de danseuses, Sylvain Larocque se fera donc grand plaisir en parlant politique, un sujet qu’il affectionne. Il personnifiera ainsi le chef du nouveau Parti indécis qui n’a aucune idée sur quoi que ce soit et dont le slogan est rien de moins que Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire. D’autres numéros portant sur nos peurs, nos relations humaines, notre façon de communiquer, nos familles et, même, ce qui se passe dans nos têtes sont aussi au programme.

Bref, notre sympathique «tueur à gags» promet aux spectateurs qui viendront le voir au Centre d’art La petite église, ce vendredi et ce samedi, une performance où l’efficacité, l’originalité, l’intelligence et, surtout, le rire seront assurément au rendez-vous.

Des billets pour ce spectacle, en vente au coût de 25 $, sont toujours disponibles au Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache dont les bureaux sont situés au 275, rue Saint-Eustache, tout à côté du Centre d’art La petite église. Renseignements additionnels et billetterie au 450-974-ARTS (2787) ou www.lapetiteeglise.com.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top