- PUBLICITÉ -
Lever les voiles en compagnie de Cœur de pirate

Cœur de pirate au Centre d’art La petite église, de Saint-Eustache.

Lever les voiles en compagnie de Cœur de pirate

Avec son nouvel album

Charmante, émouvante et unique en son genre, Cœur de pirate avait inévitablement le vent dans les voiles lors de sa récente performance au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache.

Ses nombreux admirateurs de tous âges ont été comblés par la prestation de la jeune chanteuse de 22 ans qui y présentait son nouvel album Blonde.

C’est sous la chanson Lève les voiles que celle-ci a fait son entrée sur une scène parée de voiles, soulignant ainsi l’idée de l’aventure. Ce périple émouvant nous entraîne au cœur même de son deuxième album Blonde. Avec Verseau, Danse et danse, Ava, Loin d’ici, St-Laurent, Les amours dévouées, l’artiste nous dévoile toute l’étendue de son talent.

Parmi les chansons qui ont su toucher les spectateurs, Place de la république s’avère une pièce importante puisqu’elle a inspiré et donné l’essor à la chanteuse pour écrire son deuxième album. C’est ce qu’elle a mentionné lors du spectacle. Il ne faut pas oublier la composition très attendrissante, La petite mort, qui sur scène, avec l’accompagnement du violon, nous transperce littéralement le cœur.

En rappel, Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, a interprété au piano Cap diamant et Francis de son premier album. Elle a conclu ce fabuleux voyage avec la chanson la plus connue de son deuxième album, Adieu en compagnie de ses musiciens. La chanteuse partage avec son public un sourire lumineux et un charme d’une fraîcheur désarmante. Les gens présents n’ont pas hésité à l’accompagner, à sa demande, entre autres, lors de la chanson qui l’a rendu populaire, Comme des enfants de l’album éponyme Cœur de pirate. Mentionnons que la première partie du spectacle a été confiée à Leif Vollebekk. Originaire d’Ottawa, il a interprété ses compositions épurées sur fond de guitare et d’harmonica.

Béatrice Martin alias Cœur de pirate

Depuis son très jeune âge, Béatrice baigne dans le monde de la musique principalement grâce à sa mère. Celle-ci étant pianiste professionnelle, elle lui a enseigné l’art du piano dès l’âge de 3 ans. Par la suite, la jeune femme a poursuivi des études en arts, en lettres et en communication à Montréal. C’est en 2007 qu’elle est poussée par des amis à écrire ses chansons. Elle ne croyait pas vivre de sa musique, mais le destin en a décidé autrement. Son premier album, sorti en 2008 lui a valu le Félix de «Révélation de l’année», une nomination aux Juno Awards et une mention dans la longue liste des Prix de Musique Polaris. Son titre Comme des enfants a atteint la première place du palmarès des albums vendus au Canada dans la semaine du 19 février 2009. C’est la deuxième fois seulement qu’une chanson francophone atteint cette performance. Son deuxième album Blonde est certifié disque d’or sur le territoire canadien avec 40 000 exemplaires vendus. Depuis le 5 janvier 2011, Béatrice fait partie du groupe Armistice, qu’elle a fondé avec Jay Malinowski, le chanteur du groupe Bedouin Soundclash. Cœur de pirate n’a sûrement pas fini de nous émouvoir et de nous charmer par ses paroles et son minois des plus sympathiques.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Portes ouvertes

- PUBLICITÉ -
Top