- PUBLICITÉ -
Les jeunes clôturent en beauté les 20 ans de l’Accueil communautaire jeunesse

(Photo Jean-Pierre Laferrière) - Les jeunes hébergés et ex-hébergés de l’Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides ont travaillé pendant six mois pour présenter le spectacle de clôture du 20e anniversaire de l’organisme.

Les jeunes clôturent en beauté les 20 ans de l’Accueil communautaire jeunesse

En plus d’un spectacle de Charles Dubé

L’évènement de clôture de la 20e année d’anniversaire de l’Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides s’est déroulé le jeudi 27 novembre dernier, au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache, par le biais d’un spectacle présenté par les jeunes hébergés et ex-hébergés avec, en prime, une prestation de l’auteur-compositeur-interprète Charles Dubé.

Fondée en 1988, l’ACJ chapeaute aujourd’hui quatre maisons d’hébergement et une ressource alternative de dépannage de jour, ce qui leur permet de recevoir 27 jeunes en difficulté. Ce regroupement comprend l’Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides, le Préfixe des Basses-Laurentides, les appartements supervisés Le Transit, le Service de répit et le Centre de jour.

Le parcours de 20 ans a été souligné de diverses façons tout au long de l’année en poursuivant deux objectifs, soit mieux faire connaître la réalité des jeunes liés à l’ACJ et leur donner la parole.

Lors de cette soirée qui clôturait les activités de l’année, une dizaine de jeunes hébergés et ex-hébergés ainsi que quelques intervenantes et des proches des jeunes ont présenté le spectacle 20 ans show. Les jeunes ont joué des sketches, interprété des monologues, chanté et dansé selon l’inspiration du vécu des jeunes en difficulté.

Parmi les thèmes abordés et démontrés avec talent, il y avait les jugements des autres, le conflit familial, la violence conjugale, la santé mentale, la solitude, l’homosexualité, l’itinérance, l’amitié et l’espoir.
«Je suis très contente du travail de nos jeunes. Ils ont été capables de faire connaître leur situation. Ils ont commencé l’écriture en mai et commencé à répéter à partir de juillet», a mentionné la directrice et fondatrice de l’ACJ, Marie-Claude Renaud, qui a tenu à féliciter le travail de coordination de Judith Clermont-Cloutier, Judith Ferron et Caroline Legault ainsi que l’ensemble de participants.

Charles Dubé

En seconde partie du spectacle 20 ans show, les amis et les proches des jeunes, qui permettaient au Centre d’art La petite église d’être rempli à pleine capacité, ont eu la chance d’entendre la prestation de l’auteur-compositeur-interprète Charles Dubé.

Pédopsychologue de formation et résidant de Mascouche, il accepté d’être le porte-parole du 20e anniversaire de l’ACJ, car il a travaillé une dizaine d’années auprès des jeunes en difficulté. Il connaît très bien leur réalité et cela transcendait quand il s’adressait aux jeunes présents dans la salle en parlant du sens de ses chansons. Il a choisi de voir en face les dangers, les tristesses et d’y répondre avec douceur. Sa manière d’écrire appelle le dialogue et donne le goût de la liberté.

Sous un style pop-rock et des intonations qui se rapprochent d’un Daniel Bélanger, Charles Dubé s’est fait connaître comme artiste en 2002 lors d’une participation au Festival en chanson de Petite-Vallée. Sa chanson Réverbère, qui deviendra le titre de son premier album, lui a valu le titre de Chanson de l’année au concours Ma première Place des Arts. Il a également écrit en 2007 un deuxième album intitulé Sortir de soi.

Tout à fait gratuitement pour les jeunes et les invités, Charles Dubé a interprété des chansons de ses deux albums pendant une heure. Le public lui a même demandé trois rappels.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top