- PUBLICITÉ -
L’Émergence et La Loi des Cactus

(Photo Michel Chartrand) - Nous reconnaissons (rangée du haut en partant de la gauche) Martin Gendron et Olivier Gendron, de La loi des Cactus, Félix-Antoine Vallières et Jonathan Gauthier, de JohnE5, (rangée du bas) et les membres de No Son Cubanos, Daniel Moranville Nicolas Jarret et Guillaume Rochon.

L’Émergence et La Loi des Cactus

Le vendredi 8 mai

C’est à chaque fois une très belle soirée pour les artistes qu’on y découvre, mais aussi pour la formidable ambiance. Le grand spectacle dit de l’Émergence nous revient pour une septième édition et son nouveau lieu de diffusion ne peut que favoriser les jeunes artistes, qui seront parrainés cette année par La Loi des Cactus.

C’est donc dans la petite salle intimiste de l’église Sacré-Cœur que le promoteur Visionn’Arts et Spectacles vous recevra, le vendredi 8 mai prochain, afin de présenter deux groupes et un auteur, compositeur et interprète, lesquels monteront à tour de rôle sur scène, dans le sillon du groupe La Loi des Cactus.

Présentons donc ces artistes. Il y aura le groupe No Son Cubanos, nommément Nicolas Jarret, Daniel Moranville et Guillaume Rochon, que nous avions entendus et beaucoup appréciés, lors d’un spectacle estival, l’an passé. Leur musique cubaine intègre même des pièces classiques et il faut dire que l’énergie du groupe est parfaitement communicative sur scène.
À découvrir également, le groupe JohnE5 qui propose un heureux mélange de pop et d’électro, avec une certaine irrévérence punk. Les arrangements sont solides et la voix bien articulée pour faire valoir des titres tels Comment ça va Marc Hamilton. Eux aussi viennent en trio, avec Jonathan Gauthier, Charles Dauphin et Yannick Brosseau.

Vous entendrez en plus Félix-Antoine Vallières, le seul à notre connaissance à avoir réussi la connexion entre le hip-hop et le trip chansonnier. Très bon guitariste et compositeur inspiré, le chanteur a littéralement trouvé sa voix et sa voie. Les textes sont signés et le résultat s’avère tout à fait captivant par sa musicalité. La diction est franche et mélodieuse et l’inspiration est évidente à chaque chanson.

On compte donc sur la popularité de La Loi des Cactus pour vous inciter à découvrir ces jeunes artistes vraiment talentueux et il est à penser que le succès étonnant du groupe rosemèrois LLDC dans les cégeps devrait suffire à générer une belle foule. Depuis 2003 que le chanteur Olivier Gendron et ses acolytes se défendent avec brio sur les scènes régionales, comme aux FrancoFolies et jusqu’à l’émission Belle et Bum. Sachez que les clips Tout pour tout le monde et Envolée les ont amenés au Top 5 franco de MusiquePlus, et dans le Top 10 franco et anglo pendant plusieurs semaines.

Ladite église est sise au 45, boulevard Labelle, à Sainte-Thérèse. C’est en formule cabaret, mais vous pouvez quand même réserver vos places en composant le 450-434-4006, sinon des billets seront en vente à la porte.

Fait à noter, Hydro-Québec devient grand partenaire et mécène de l’évènement. C’est Isabelle Nuckle, de la direction générale des Laurentides, qui venait souligner l’importance de ce «processus de professionnalisation» que constitue le spectacle de l’Émergence. «J’ai choisi des jeunes particulièrement inspirants», concluait Manon Fortin, directrice du Théâtre Lionel-Groulx, promoteur des Soirées branchées, dans lesquelles s’inscrit dorénavant le grand spectacle de l’Émergence de Visionn’Arts.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top