- PUBLICITÉ -
Le réputé Erik Truffaz à Saint-Eustache

Le réputé trompettiste Erik Truffaz, en spectacle au Centre d’art La petite église, dans le Vieux-Saint-Eustache, le samedi 27 octobre prochain. 

Le réputé Erik Truffaz à Saint-Eustache

Le samedi 27 octobre

Il n’y a pas à dire, c’est de la «grosse pointure», et d’Europe de surcroît, qu’accueillera le Centre d’art La petite église alors que le réputé trompettiste de jazz français Erik Truffaz s’y arrêtera, le samedi 27 octobre prochain, dans le cadre d’une mini-tournée de quatre spectacles au Québec qui le mènera aussi à Québec, Montréal et Sherbrooke.

Auteur d’une quinzaine d’albums, dont 10 parus sur la mythique étiquette Blue Note, Erik Truffaz, accompagné bien sûr de son quartet, viendra surtout présenter les pièces de son plus récent effort musical ayant pour titre El Tiempo de la Revolución et qui sera disponible en magasin au Québec dès ce lundi 22 octobre.

C’est à partir du milieu des années 1990, alors qu’il sort un premier album intitulé Nina Valeria, qu’Erik Truffaz se fait remarquer sur la scène jazzistique avec un style inspiré de celui de Miles Davis et d’éléments de musique électronique et urbaine qu’il ajoute à sa mixture. Mais c’est surtout le mini-album The Dawn, qui paraît en 1999, quile révèle véritablement au public, ce qui lui permet dès lors de se tailler une place de choix parmi les musiciens de jazz de sa génération. C’est aussi à cette époque qu’il signe avec la prestigieuse étiquette Blue Note.

Pour ce nouvel arrêt au Québec – il y était l’an dernier à l’occasion du Festival international de jazz de Montréal –, Erik Truffaz s’attardera donc, avec la complicité de Marcello Giuliani à la basse, Marc Erbetta à la batterie et Benoît Corboz aux claviers, un ami de longue date, à nous faire découvrir les 10 pièces que l’on retrouve sur son plus récent album. Celui-ci se veut une continuité de l’album In Between, paru en 2010, et qui poursuit donc dans cet éloge à la lenteur.

«L’album El Tiempo de la Revoluciónexprime les révolutions successives qui actent notre vie, comme un long poème que l’on écrit au fil du temps dans un espace où l’on est à la fois acteur et spectateur. Le temps de la révolution est aussi celui de la naissance, de l’amour et de la mort. C’est un combat pour un monde plus juste sous la seule bannière de l’art. La musique nous permettant de tisser un lien entre le ciel et la terre», explique le trompettiste né en Suisse en 1960, mais qui a grandi en France, dans le pays de Gex.

Le jeu d’Erik Truffaz à la trompette est donc ici à la fois discret et tout en retenue, tout comme l’ensemble de l’interprétation des autres musiciens. Ici et là, bien sûr, quelques moments durant lesquels les musiciens se laissent «aller» avec quelques solos, mais rien pour intimider ceux et celles qui ne sont pas habitués à écouter du jazz. Au contraire, Erik Truffaz se veut, avec ce nouvel album, plus accessible que lors de certains précédents enregistrements. Erik Truffaz et ses musiciens devraient donc rallier, lors de son arrêt à Saint-Eustache, de nombreux mélomanes tous genres confondus.

Les billets pour ce spectacle d’Erik Truffaz sont en vente dès maintenant, au coût de 32 $ chacun, au Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, dont les bureaux sont situés au 275, rue Saint-Eustache, tout à côté du Centre d’art La petite église. Renseignements et réservation: 450-974-ARTS (2787) ou [www.lapetiteeglise.com].

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top