- PUBLICITÉ -
Cindy Daniel

Cindy Daniel

Ludovick Bourgeois
Ludovick Bourgeois
Jay Lavigne
Jay Lavigne
Désirée
Désirée
Annie Gaudreau-Roy
Annie Gaudreau-Roy

La Voix: cinq chanteurs d’ici passent à l’étape suivante

La très populaire émission La Voix, diffusée à TVA, continue d’enregistrer des cotes d’écoute impressionnantes, le dimanche soir, et parmi ceux qui en bénéficient, on retrouve cinq chanteurs et chanteuses de notre coin de région qui sont parvenus, lors des auditions à l’aveugle, à interpeller l’un des quatre coachs en présence.

Ludovick Bourgeois

Le Lorrain Ludovick Bourgeois, 23 ans, a été le premier à faire tourner trois fauteuils, lors de l’émission initiale, au terme d’une interprétation remarquée de la chanson Tu ne sauras jamais, que son père, Patrick Bourgeois, avait popularisé dans les années 1990, avec le groupe Les BB. Tout comme le paternel, le fiston s’accompagnait à la guitare.

Trois mains se tendaient alors vers lui et c’est celle du rocker Éric Lapointe que le jeune homme saisirait, tout comme l’on fait deux autres candidates après lui.

Désirée

Ainsi, lors de la deuxième ronde des auditions à l’aveugle, la jeune Désirée, 20 ans, de Rosemère, s’assoyait au piano pour faire entendre une voix bien particulière, à la fois susurrée et profonde, dans une interprétation tout en reliefs de Je déteste ma vie, une chanson de l’autre Lapointe (Pierre), qui ne parviendrait toutefois pas à convaincre la jeune fille de faire équipe avec lui. À noter que l’étudiante en éducation spécialisée avait auparavant séduit les quatre coachs de l’émission.

Cindy Daniel

Âgée de 30 ans, la Mirabelloise Cindy Daniel tente un retour après avoir fait un bout de carrière dans les années 2000, participant à la comédie musicale Don Juan, à l’âge de 16 ans, et lançant trois albums (le dernier en 2008), avant de quitter la scène pour se consacrer à sa famille. Dotée d’une voix puissante et d’une aisance à l’avenant, la chanteuse a convaincu les quatre coachs avec son interprétation bien sentie de Life is a highway, de Tom Cochrane. Elle fera donc équipe avec Éric Lapointe.

Jay Lavigne

Mannequin professionnel, féru de cinéma et de musique, le Lorrain Jay Lavigne, 25 ans, manie bien le piano et est doté d’une fort jolie voix, profonde, riche et couvrant un large registre, un atout qu’il a su fort bien utiliser dans son interprétation de Don’t You Worry Child, de Swedish House Mafia. Sa prestation, offerte lors de la troisième semaine des auditions, a convaincu Isabelle Boulay, Éric Lapointe et Pierre Lapointe. C’est vers ce dernier que le Lorrain pencherait.

Annie Gaudreau-Roy

De son propre aveu, l’Anneplainoise Annie Gaudreau-Roy, 19 ans, qui complète actuellement des études en interprétation populaire, au Département de musique du collège Lionel-Groulx, croyait qu’aucun des quatre coachs ne se retournerait pour elle, mais son amour du jazz (qui commande finesse et précision, tout en laissant une bonne place à l’improvisation) jumelé à la fraîcheur de sa voix, bien posée et sans artifices, dans Les trottoirs du boulevard St-Laurent, de Diane Tell, en ont au moins convaincu deux. Éric Lapointe et Isabelle Boulay lui ont fait la cour et Annie Gaudreau-Roy s’est laissé convaincre par la chanteuse aux cheveux roux.

À noter que Ludovick Bourgeois, Désirée, Cindy Daniel, Jay Lavigne et Annie Gaudreau-Roy font partie des 48 finalistes qui, au cours des trois prochaines semaines, rivaliseront dans le cadre de l’épreuve éliminatoire des Duels.

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -
Top