- PUBLICITÉ -
L'Éveil - Articles

La relève de l’École de théâtre du Vieux- Saint-Eustache… en rappel

Le vendredi 23 juin prochain

C’est avec audace et fierté, et avec une extrême générosité, que les élèves de la relève de l’École de théâtre du Vieux-Saint-Eustache ont présenté, au mois de mai dernier, une création collective intitulée Passage dans l’Ombre. Et fera de même le vendredi 23 juin prochain…

Formé d’une douzaine d’élèves, les plus avancés âgés de 15 à 17 ans, le groupe en question a donc, avant de monter sur scène, créé les personnages et une partie des textes dans le cadre d’un atelier d’improvisation dirigé par les professeurs Charles-Alexandre Quesnel et Salomé Corbo.

Puis, à partir du matériel inventé, Salomé Corbo, comédienne et administratrice à l’école de théâtre dirigée par Stefano Corbo et Danie Frenette, a écrit les dialogues, tandis que Charles-Alexandre Quesnel s’est chargé de la mise en scène.

Prendre la parole et créer un spectacle

«L’idée de faire une création collective est venue de mes propres expériences de théâtre à l’adolescence où je devais toujours jouer des garçons ou des vieilles dames. Si les rôles de composition sont formateurs, ils sont par contre loin de nous, et il est plus difficile de trouver la justesse du jeu. Je voulais aussi permettre aux élèves de prendre la parole et de créer un spectacle qui serait le reflet de leur époque» , d’expliquer Salomé Corbo.

«Nous avons travaillé à partir d’improvisations, pour permettre aux jeunes acteurs d’être très instinctifs et spontanés. Nous leur avons aussi fait faire de l’écriture automatique pour éviter qu’ils coincent devant une page blanche. Et c’est à partir de tout ce que leur instinct a généré comme matériel brut que j’ai créé les dialogues et la structure de la pièce» , d’ajouter l’auteure.

Au final, les élèves ont donc, une fois sur scène, fait vivre aux spectateurs présents à ces deux représentations du mois de mai dernier, une journée comme les autres dans une école secondaire, laquelle se transforme cependant en journée inoubliable lorsqu’un évènement grave vient choquer ce petit microcosme.

Secoué par l’incident, chacun réagit de manière différente. Chacun est alors confronté à ses propres limites et ses préjugés, et surtout à ceux des autres.

Deux nouvelles représentations le 23 juin

Mais, pas question d’en dire plus, sinon, comme l’a écrit une spectatrice présente sur Facebook, que «c’était génial, drôle, réfléchi et touchant à la fois» .

Vous avez manqué la pièce ou souhaitez la revoir? Sachez que celle-ci sera à nouveau présentée, le vendredi 23 juin prochain, dans le cadre des festivités entourant la Fête nationale du Québec, à Saint-Eustache.

Plus précisément, celle-ci prendra l’affiche au Centre d’art La petite église, située au 27, rue Saint-Eustache, dans le Vieux-Saint-Eustache, une première fois à 19 h 30 et une seconde fois à 21 h. L’entrée sera gratuite pour tous.

Enfin, pour suivre l’École de théâtre du Vieux-Saint-Eustache sur Facebook, il suffit de se rendre sur le [www.facebook.com/École-de-Théâtre-du-Vieux-St-Eustache-157377150962443].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top