- PUBLICITÉ -
La presse contre le gouvernement

La Presse Contre Le Gouvernement

Le Post: la presse contre le gouvernement

Le Post

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: Le Post.

Inspiré de faits authentiques, sur un très grand «scoop» des années 1970, face au gouvernement américain, le film s’intéresse également à la place des femmes à la tête des grandes entreprises, ainsi qu’à la liberté de presse.

L’intrigue principale concerne le vol de milliers de pages confidentielles dévoilant l’implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Vietnam de 1945 à 1967. C’est en 1971 que ces documents sont transmis clandestinement à la rédaction du New York Times, puis à celle du Washington Post. Alors que le rédacteur en chef du Post souhaite publier ces informations, la directrice du journal hésite. Ses amitiés politiques sont nombreuses, les conséquences économiques s’avèrent palpables et les poursuites judiciaires demeurent bien réelles. Une course contre-la-montre s’opère entre différents intervenants, défendant une presse libre ou préférant protéger les intérêts du président Nixon.

Instructif et divertissant

Oeuvre instructive tout en étant divertissante, ce drame historique reste sobre en établissant ses enjeux et ses péripéties, jusqu’au moment où un coup de téléphone entre les différents responsables du journal va transformer le récit en suspense d’investigation à l’allure féministe. C’est dès cet instant que l’on peut voir le talent du cinéaste Steven Spielberg, jusqu’à nous faire questionner sur un dilemme important: est-ce que les principes fondamentaux de la presse sont plus importants face aux pressions de l’institution et des financiers? Est-ce que le gouvernement est en droit de censurer les médias?

Katharine Graham est une femme parmi un monde d’hommes. Elle doit prendre la meilleure décision pour le bien du journal sans nuire à ses relations avec les politiciens. Meryl Streep est remarquable en personnifiant une aristocrate mondaine. Elle s’impose en douceur en tant qu’actrice tout comme son personnage.

Tom Hanks est toujours intéressant à regarder. Il interprète un homme blagueur, ironique et exigeant dans la salle de rédaction. Face à son homologue féminin mentionné auparavant, il est moins impressionnant, surtout lors des scènes où les deux sont à l’écran.

Finalement, si les trames musicales vous interpellent, sachez que c’est le légendaire John Williams qui est à la barre, livrant des pièces s’harmonisant à merveille aux images présentées.

La semaine prochaine, il sera question du film À armes égales.

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 7,5/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top