- PUBLICITÉ -
La collection Desjardins au Musée d’art contemporain des Laurentides

(Photo Yves Déry) - Mes doigts qui oublient un peu ton visage (encaustique et fusain sur toile, 91,5 x 122 cm), un tableau de Jacques Payette.

La collection Desjardins au Musée d’art contemporain des Laurentides

Des êtres et des lieux

Le Musée d’art contemporain des Laurentides (MACL) vous propose actuellement un aperçu thématique de l’une des grandes collections d’entreprises du Québec, celle du Mouvement des caisses populaires Desjardins, ainsi que l’exposition des deux lauréats du concours Jeunes artistes en arts visuels, nommément Jonathan Villeneuve, lauréat en 2008, et Nadia Bertrand qui remportait le concours en 2002.

C’est donc pour commémorer le 75e anniversaire de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Jérôme que le MACL reçoit cette exposition montée autour du thème Des êtres et des lieux. La grande salle recèle donc 35 œuvres de 32 artistes, des peintres de notoriété tels Edmund Alleyn, Françoise Sullivan, Louise Robert et René Derouin, parmi les jeunes de la relève que sont Martin Bureau, Dill Hilldebrand, Rafael Sottolichio et Sophie Privé.

En vous rendant dans la grande salle, vous serez aussi témoin de l’exposition Faire la vague, de Jonathan Villeneuve, qui se nourrit d’éléments fabriqués, récupérés et détournés. «Je construis des structures hybrides à partir d’éléments rudimentaires, parfois même archaïques, résume-t-il, mais activés au moyen de technologies modernes telles l’informatique et l’électronique.» Son travail sculptural «est intimement lié à l’utilisation d’éléments mécaniques et médiatiques», de dire celui qui recherche leur «fonctionnalité imaginaire». Ses pièces sont parfois colossales et la vidéo s’ajoute à ses moyens.

Nadia Bertrand est quant à elle venue de la musique, la danse et la photo, avant de cristalliser sa démarche artistique autour la peinture. À telle enseigne que sa production atteint la cinquantaine de tableaux par année, des œuvres qui procèdent par superposition de couches, dont la composition est remarquable par son équilibre et sa spontanéité. «Je suis une artiste énergique», d’analyser la titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Chicoutimi. «Je suis passionnée, disciplinée, audacieuse et ambitieuse, à la recherche d’une collaboration harmonieuse et enthousiaste», conclut-elle quant à la clarté de sa voie actuelle: la peinture.

Sachez que le Musée d’art contemporain des Laurentides est situé au 101, place du Curé-Labelle, à Saint-Jérôme, et qu’il est ouvert du mardi au dimanche, de 12 h à 17 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top