- PUBLICITÉ -
L'Éveil - Articles

Jean-Sébastien Lévesque, chef de chœur et directeur artistique de l’Ensemble choral Saint-Eustache, et Danielle Bourgeois, présidente. Crédit photo Christian Asselin

Lors de la conférence de presse annonçant la tenue du concert-bénéfice, on reconnaît Sarah Ouellette, attachée politique de Benoit Charette, député de Deux-Montagnes, Jean-Sébastien Lévesque, chef de chœur et directeur artistique de l’Ensemble choral Saint-Eustache, Pierre Auger, vice-président, Danielle Bourgeois, présidente, et Raymond Tessier, conseiller municipal à la Ville de Saint-Eustache.

Ensemble choral Saint-Eustache: un concert pour financer… un concert

Un concert-bénéfice, au profit de l’Ensemble choral Saint-Eustache et mettant en vedette trois jeunes et talentueux musiciens, aura lieu le dimanche 12 mars, à 15 heures, au Centre d’art La Petite Église. Les sommes amassées grâce à la présentation de ce spectacle serviront à l’organisation du grand concert printanier du chœur eustachois.

Agnès Langlois, au violoncelle, François Laurin-Burges, à la clarinette, et Jean-Sébastien Lévesque, chef de chœur et directeur artistique de l’Ensemble choral Saint-Eustache, qui prendra place derrière le piano pour l’occasion, présenteront, lors de ce concert musical classique, plusieurs œuvres de style romantique des compositeurs Niels Gade, Samuel Barber, et Max Bruch.

«François Laurin-Burges est un clarinettiste qui est venu à Montréal après avoir travaillé en Europe pendant quelques années, tandis que Agnès Langlois est une jeune violoncelliste virtuose, toujours au conservatoire, et qui a tout juste 18 ans», a indiqué Jean-Sébastien Lévesque, qui traîne lui-même un bagage exceptionnel à titre de musicien.

Parmi ses réalisations comme pianiste, notons Beethoven à l’étage, qu’il a joué avec l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette, un spectacle visant à démystifier la musique auprès de jeunes élèves du primaire. Plusieurs personnalités de renom, tels Andrei Stetz et Gus Chrysson, ont par ailleurs participé à ses différents projets et concerts.

Un spectacle unique

Questionné à savoir ce que le public retirera de sa présence à ce concert-bénéfice, Jean-Sébastien Lévesque a insisté sur le caractère unique qu’il revêtira.

«Nous convions les gens de tout âge à venir découvrir la musique classique, à venir découvrir de la musique qui leur était peut-être jusqu’alors inconnue. Et c’est cela qui est intéressant avec la musique. Si on cherche des points de référence, on est moins en train de découvrir.»

«D’avoir cette possibilité de découvrir de jeunes talents comme Agnès Langlois, de renchérir Danielle Bourgeois, présidente de l’Ensemble choral Saint-Eustache, c’est tellement d’enchantement! Quand tu l’écoutes, tu ne peux t’empêcher de te demander combien d’heures elle a dû s’exercer pour arriver à offrir une telle performance».

Présente lors de la conférence de presse qui s’est déroulée mardi pour annoncer la tenue du concert-bénéfice, Sarah Ouellette, attachée politique de Benoit Charette, député de Deux-Montagnes, était bien placée pour répondre à la question, elle qui a dit avoir assisté à plusieurs concerts de musique classique.

«Ce sont des spectacles qui apportent à chacun quelque chose de différent et qui sont accessibles à tous. Et quand on se laisse porter par ces différentes mélodies, c’est extraordinaire!»

Pour permettre à la quarantaine de choristes de l’Ensemble choral Saint-Eustache d’exprimer leur passion lors du concert qu’ils présenteront en mai, à l’église de Saint-Eustache, il suffit d’appeler au 450 473-6184, ou d’envoyer un courriel à choralesainteustache@gmail.com. Des billets seront aussi disponibles à la porte, le jour du concert. Aucun prix n’a été fixé. On demandera plutôt aux spectateurs une contribution volontaire.

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -
Top