- PUBLICITÉ -
Deux-Montagnes rend hommage à Annette Savoie

(Photo Yves Déry) - Annette Savoie a reçu de Marie-Andrée Côté, artiste céramiste et multidisciplinaire, et de Marc Lauzon, maire de Deux-Montagnes, une œuvre qui sera installée dans la bibliothèque municipale de Deux-Montagnes.

Deux-Montagnes rend hommage à Annette Savoie

Première responsable de la bibliothèque municipale

La Ville de Deux-Montagnes a profité de la Semaine des bibliothèques publiques pour rendre hommage à la principale actrice de la municipalisation de la bibliothèque et à sa première responsable en 1978, Annette Savoie.

C’est devant une centaine de parents, bénévoles et employés de la Ville réunis à la bibliothèque que celle qui deviendra au cours des prochains mois une centenaire en pleine possession de ses moyens a reçu un vibrant hommage.
«La bibliothèque municipale est un service central dans une ville, peu importe sa superficie et sa densité de population. Elle est un lieu accessible à tous et gratuit. Elle favorise le rassemblement, le divertissement, la libre circulation des idées, de la connaissance et de la culture», a d’abord mentionné le maire Marc Lauzon.

Il a ajouté: «Par sa participation à l’élaboration et à la municipalisation de la bibliothèque, Mme Savoie est une pionnière pour la Ville de Deux-Montagnes, une battante. Pour toutes ces raisons, il apparaît important au conseil municipal et à la Ville de reconnaître l’apport inestimable de Mme Savoie pour notre communauté en lui rendant un hommage.»

Pour faire un peu d’histoire, la première bibliothèque ouverte au public a été créée en 1947 par le curé Chartrand dès la fondation de la paroisse de Saint-Agapit, d’abord au presbytère, puis au sous-sol de la vieille église incendiée en 1960.

En 1956, une deuxième bibliothèque publique fut celle du Club Minerva, devenu Club Fémina, établi sur la 8e Avenue, portant le nom officiel de «Bibliothèque de Saint-Eustache-sur-le-Lac». Cette bibliothèque fut administrée par différentes personnes, dont Mmes Hawkins et Annette Magnan.

La bibliothèque du Club Fémina ferma donc ses portes le 11 septembre 1975 avec une collection de quelque 16 000 livres. À la suite de cette décision, un groupe de citoyens a entrepris les démarches qui mèneront à la municipalisation officielle de la bibliothèque en janvier 1978.

Ainsi seront recrutées Mmes Marguerite Trépanier, ex-employée de la bibliothèque de Ville Saint-Laurent, et Annette Savoie, ex-responsable de la bibliothèque de l’École secondaire Saint-Pierre d’Oka, récemment retraitée, qui deviendra alors la première responsable de la bibliothèque municipale de Deux-Montagnes.
«Cette femme dynamique et passionnée nous a transmis le respect et l’amour des livres, même ceux qui étaient défraîchis. Elle nous a appris à redonner vie aux livres», a témoigné Marie-Paule Hammarenger, une bénévole devenue employée.

Pour sa part, Marie, la plus jeune de ses six enfants est venue dire: «Pendant des années, à la maison, nous ne l’avons à peu près jamais vu regarder la télé sans réparer des livres, coller des fiches, cataloguer. Quand je me levais pour déjeuner le matin, elle était déjà à l’œuvre.»

Johanne Chaput, actuelle chef de la division Bibliothèque, a indiqué: «La bibliothèque, qui en est à son troisième agrandissement depuis 1978, est le résultat de toutes ces années d’implication de la part de tous les bénévoles et du travail incroyable orchestré par Annette Savoie afin que le projet prenne son envol. Aujourd’hui, la collection de la bibliothèque de Deux-Montagnes comprend plus de 74 000 documents et elle procède à plus de 113 000 prêts par année.»

Prenant la parole pour conclure l’évènement, Mme Savoie a mentionné: «J’apprécie tous les témoignages à mon égard. C’est vrai que c’était décourageant à nos débuts. Nous avons bien travaillé et merci à nos bénévoles. Je veux vous remercier très sincèrement pour ce bel hommage que vous me faites aujourd’hui.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top