- PUBLICITÉ -
Deux amies, deux artistes et un projet

(Photo Yves Déry)

Deux amies, deux artistes et un projet

Isabelle Crépeau et Sylvie Nadon lancent Sedna d’après une légende inuk

De l’amitié qui unit Isabelle Crépeau et Sylvie Nadon est née une collaboration littéraire. Sedna d’après une légende inuk a été publié, il y a quelques mois, aux Éditions du soleil de minuit.

Écrit par la conteuse Isabelle Crépeau et illustré par l’artiste deux-montagnaise, Sylvie Nadon, le livre met en scène un conte inspiré d’une légende inuk qui met en scène Sedna, la déesse de la mer. L’histoire aborde également les situations de violence et d’alcoolisme.

Pour la première fois, Isabelle Crépeau a figé l’un de ses contes en l’écrivant sur papier. Rédigée avec des mots à la fois imagés et poétiques, l’histoire a été racontée de son point de vue de femme blanche. «C’est une histoire pour enfant, mais c’est dur. C’est une histoire que je contais aux adultes. Je ne voulais pas l’adoucir parce que la réalité du Nord n’est pas douce», estime-t-elle.

La légende de Sedna prend une place importante dans l’imaginaire inuk. N’ayant aucune connaissance particulière de la culture inuk, Mme Crépeau a toujours été fascinée par cette histoire qu’aimait également son père. «Ce projet m’est très précieux», confirme celle dont l’histoire a été traduite en inuktitut par Emily Novalinga.

La collaboration entre l’auteure et l’illustratrice a vu le jour à la suite d’un atelier Delirium, sous le thème du Grand Nord, qui se tenait à La petite école jaune, à Deux-Montagnes. Sylvie Nadon s’est intéressée à l’histoire de Sedna. «L’histoire est forte. Des images me venaient spontanément. La première que j’ai peinte est celle de l’igloo», raconte-t-elle.

Elle a ensuite envoyé l’un de ses dessins à l’éditrice qui a tout de suite été conquise. Le reste du projet s’en est suivi.
«C’est la première fois que j’illustre un conte. C’est un projet qui me tient énormément à cœur. J’espère qu’il y aura une suite et d’autres collaborations», indique Mme Nadon.

Les deux femmes ont présenté leur œuvre aux enfants, lors de la semaine de relâche à la bibliothèque municipale de Deux-Montagnes, avec une trame sonore en arrière-plan. Les deux artistes espèrent que leur livre les amènera dans le Grand Nord, pour le présenter aux Inuit.

La responsable des activités culturelles à la bibliothèque municipale de Deux-Montagnes, Johanne Chaput, souligne que les 13 illustrations originales, réalisées à l’acrylique, de Sylvie Nadon seront exposées à la bibliothèque jusqu’au 4 avril.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top