- PUBLICITÉ -
Des acteurs de la vie culturelle eustachoise honorés

(Photo Michel Chartrand) - Accompagné du maire sortant, Pierre Charron, le jury était composé de Jean-François Berthiaume, Karine Gariépy et Yves Albert. Étaient absents: Marie-Claude Granger et Gino Molinari.

Des acteurs de la vie culturelle eustachoise honorés

Gala de la culture

Le Conseil arts et culture de Saint-Eustache a rendu hommage aux artisans de la vie culturelle municipale par la remise des prix Cybèle, au Centre d’art La petite église.

Dans la catégorie artisanat, le prix Cybèle a été remis à la chapelière, Julie Lecours-Ouellet, pour notamment, l’originalité de sa démarche, la renaissance d’un métier traditionnel et la qualité des produits offerts.

Pour la qualité et l’envergure des concerts, les performances des 12 dernières années, l’ouverture à la belle musique et l’aptitude à rejoindre un public varié, le prix Cybèle, catégorie arts de la scène, a été octroyé à l’Ensemble choral Saint-Eustache.

L’Association des sculpteurs de Saint-Eustache a mérité le Cybèle en arts visuels pour la mosaïque en bois représentant la crèche de Noël offerte à la paroisse Saint-Eustache. Le bas-relief comporte plus de 100 morceaux sculptés, sablés, peints et assemblés grâce à la participation de 35 sculpteurs.

Dans la catégorie bénévole de la culture, le Cybèle a été décerné au secrétaire-trésorier de la Corporation du moulin Légaré en poste depuis 1997, Roger Pomerleau. «La tâche très exigeante demande des compétences particulières que ce comptable professionnel remplit avec dynamisme. Son implication bénévole dépasse largement son rôle d’administrateur», a déclaré Raymond Tessier, conseiller municipal et président du Conseil arts et culture de Saint-Eustache.

Le Grand Ensemble jazz de Saint-Eustache a remporté le prix Cybèle, catégorie évènement culturel à rayonnement régional, pour la performance livrée sur la grande scène du Festival international de jazz de Montréal devant une foule évaluée à 40 000 personnes.

Le prix Cybèle catégorie lettres a été mérité par l’historien Jonathan Lemire pour la publication de son premier ouvrage, Jacques Labrie, Écrits et correspondance. Ce livre vise à réhabiliter la mémoire de ce médecin et historien aujourd’hui oublié. «Plusieurs années de recherche ont permis à l’auteur de présenter une biographie étoffée, la correspondance et le résumé d’un document perdu lors de l’incendie du village de Saint-Benoît», a affirmé Karine Gariépy, agente de développement au Conseil de la culture des Laurentides.

Pour la réalisation de la nouvelle exposition permanente, La Rébellion de 1837 dans le comté des Deux-Montagnes, présentée à la Maison de la culture et du patrimoine de Saint-Eustache, le prix Cybèle, catégorie patrimoine a été octroyé à la Corporation du moulin Légaré. «Cette exposition couvre les années 1827 à 1837 et marque un virage important dans l’interprétation de la mobilisation et de la résistance patriote de la région», a fait savoir Henri Hamel, agent de recherche et de planification socioéconomique au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

Hommages spéciaux

Le prix hommage à une entreprise est allé au Cinéma Saint-Eustache pour son engagement au développement d’une programmation de cinéma de répertoire d’ici et d’ailleurs.

Finalement, le prix hommage à un artiste a été remis à Lise Lalonde pour les 24 ans de sa vie qu’elle a consacrés à transmettre sa passion pour son art auprès d’enfants et d’adultes voulant acquérir ou perfectionner des techniques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top