- PUBLICITÉ -
Tous contre Thanos

Plusieurs super héros vont affronter le diabolique Thanos.

Tous contre le diabolique Thanos

Avengers: La guerre de l’infin

Cela fait dix ans que les amateurs de l’univers cinématique de Marvel (MCU) attendent ce jour. Il aura fallu dix-huit films, et des milliards de dollars pour y arriver. Le long métrage est un phénomène en soi, simplement par la présence de plusieurs dizaines de super héros à l’écran.

Apparu dans la scène postgénérique du premier volet des Avengers (2012), le diabolique Thanos (Josh Brolin) est à la recherche des pierres de l’infini, qui lui permettront de régner en maître et en Dieu. Quelques super héros en possèdent une, et ils sont la cible d’ennemis puissants. Des alliances se forment au fil des affrontements, et certains Avengers déchus se joindront au combat. Où qu’ils se trouvent, que ce soit à Wakanda ou dans l’espace, le temps est compté, et les défenseurs de la planète devront donner le meilleur d’eux pour survivre.

Découvertes au fil des précédentes histoires, les pierres de l’infini (espace, réalité, pouvoir, esprit, temps ainsi que celle de l’âme encore mystérieuse) sont au cœur de ce script d’une grande efficacité. Le tyran fou, d’une force herculéenne, en fait baver à tous les héros, que ce soit Iron Man, Capitaine América, Thor, Black Panther, Spider-Man, Docteur Strange ou les Gardiens de la Galaxie. Les frères Joe et Anthony Russo ont réussi à faire coexister leur univers au sein du même scénario.

Les deux premiers opus étaient principalement axés sur les gentils, mais c’est Thanos qui vole la vedette à tous les autres. Il est impressionnant physiquement, et sa quête destructrice est pour lui tout à fait logique. Les cinéastes iront même jusqu’à lui faire verser une larme dans la scène la plus mélodramatique de la production.

Les amateurs d’action et de grands spectacles, vont être servis par ces nombreux combats. Seule une séquence se passant sur une planète lointaine, présente les personnages avec un arrière-plan mal intégré. Une bonne dose d’humour vient alléger les péripéties qui ne sont pas toujours évidentes pour nos super héros.

Avengers: La guerre de l’infini est le plus ambitieux de tous les longs métrages du MCU, offrant notamment la finale la plus impressionnante de son histoire. Elle provoque de grands bouleversements à venir, et la scène postgénérique indique justement ses intentions pour le futur.

La semaine prochaine, il sera question du film «Origami» .

Découvrez le site [cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 9/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Portes ouvertes

- PUBLICITÉ -
Top