- PUBLICITÉ -
L'Éveil - Articles

Hugh Jackman livre sa plus belle performance dans Logan.

Logan: Le dernier combat de Wolverine

Cela fait dix-sept ans que Hugh Jackman interprète Wolverine. À ce jour, il est apparu dans neuf productions (incluant la franchise X-Men, en plus des trois histoires dédiées à son personnage). L’acteur avait annoncé qu’après Logan, il accrocherait ses griffes. Si ça s’avère véridique, on peut dire qu’il termine son aventure en beauté.

Les évènements se situent en 2029, alors que Logan et le professeur Charles Xavier doivent faire face à la capitulation des X-Men quand une corporation, dirigée par Nathaniel Essex, détruit progressivement tout sur son passage. La maladie d’Alzheimer de Xavier nuit difficilement à maîtriser sa capacité de contrôle par la pensée et les pouvoirs de guérison de Logan s’affaiblissent à vue d’œil. Celui-ci devra combattre les membres de la corporation avec l’aide d’une jeune fille nommée Laura, clonée via ses gènes.

Les superhéros sont loin de leur gloire d’antan. Ils vivent difficilement, puisque la race des mutants s’est quasiment éteinte. Sombres, délabrés, poussiéreux, les protagonistes tentent de survivre en restant cachés. Ils dévoilent une intimité jamais vue auparavant face à la misère quotidienne. Ils sont fatigués et ne font qu’attendre la mort jusqu’au moment où la jeune Laura leur donne un nouveau souffle qui pourra les mener sur le chemin de la rédemption.

Un dernier combat pour Logan

Malgré que le héros soit individualiste, pessimiste et apathique, sa bonté lui permettra d’exécuter un dernier combat très violent et sanglant.

Hugh Jackman livre sa plus belle performance dans son rôle de vieux cow-boy. Patrick Stewart est admirable en vieillard impotent qui possède encore des moments de lucidité et la jeune Dafne Keen offre une performance surprenante. Elle réussit à dévoiler ses émotions malgré son mutisme pendant plus de la moitié du long métrage.

Je n’apprécie pas tellement de me faire divulguer trop d’informations sur l’intrigue avant mon visionnement. Si vous avez vu les différentes bandes-annonces, sachez qu’elles révèlent qu’une infime partie de ce qui se passe en réalité. Efficaces et mystérieuses tout à la fois!

L’œuvre comporte quelques longueurs et redondances puisque nos héros vont d’une cachette à une autre et ainsi de suite. Vingt minutes de moins auraient permis d’avoir un rythme plus fluide.

La semaine prochaine, il sera question du film Kong: Skull Island.

Enfin, découvrez le site [www.actualite-dvd.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 8,5/10

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours fête des Pères  
- PUBLICITÉ -
Top