- PUBLICITÉ -
Epreuve Remede Mortel

Dylan O'Brien (Thomas) et Thomas Brodie-Sangster (Newt) sont notamment de retour pour remplir une ultime mission.

L’épreuve – Le remède mortel: Le sentiment d’être devant une oeuvre inachevée

Retardée d’un an à la suite de l'accident qu'a subi l’acteur principal en plein tournage, la trilogie, adaptée d'une série de romans signés James Dashner, se conclut maintenant. Le premier volet était mystérieux avec son environnement labyrinthique, le second s'était transformé en film post-apocalyptique désertique puisqu'un virus avait changé la population en créatures destructrices, et la finale se poursuit sur cette lancée avec plus d'action en transportant l'intrigue dans une grande métropole amenant les jeunes héros dans une multitude de poursuites, de fusillades et d'explosions.

Six mois ont passé depuis le dernier chapitre. Cette fois-ci, Thomas (Dylan O’Brien), Newt (Thomas Brodie-Sangster), Frypan (Dexter Darden), Brenda (Rosa Salazar) et Jorge (Giancarlo Esposito) s’engagent dans une ultime mission très dangereuse, voire impossible, afin de sauver leurs amis et tenter de convaincre Teresa (Kaya Scodelario) de revenir dans le droit chemin. Ils devront pénétrer dans la «Dernière Ville» contrôlée par la terrible organisation WICKED, dont le but est de trouver un remède au virus en utilisant des enfants qui sont immunisés contre la menace bactérienne.

De nombreuses questions sans réponse

Puisque faisant partie de la catégorie des films s’adressant aux jeunes adultes (Hunger Games, Divergence), un genre moins populaire qu’il y a quelques années, Wes Ball qui a réalisé la franchise depuis le début évite de faire, avec ce nouveau chapitre, la même erreur qu’au précédent opus. C’est plus rythmé et le récit évite de trop se disperser. La romance souvent au premier plan dans ce genre de production est moins exposée au profit d’une amitié sincère.

Étrangement, le héros est d’une importance capitale à la survie de l’espèce humaine et n’a pas été découvert par WICKED, lorsqu’il travaillait pour eux. C’est également le cas pour un personnage qu’on croyait mort revenant sans réelle explication ou pour les nombreuses facilités scénaristiques afin d’accommoder les protagonistes.

Malheureusement, de nombreuses questions restent sans réponse, ou sont à peine abordées: est-ce que WICKED ont de bonnes intentions ou agissent-ils dans leur propre intérêt? Est-ce que la population contaminée peut être sauvée? Comment le Labyrinthe a-t-il été construit?

Cette production laisse beaucoup trop de portes ouvertes. J’ai le sentiment d’être devant une oeuvre inachevée. C’est peut-être en raison de la déception du public lors du précédent long métrage, ce qui a empêché la production de se dépasser sur tous les plans.

La semaine prochaine, il sera question du film À armes égales.

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 6,5/10

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top