- PUBLICITÉ -
Braver les dangers sur l’océan

Shailene Woodley et Sam Claflin sont les interprètes du film En pleine tempête qui est basé sur une histoire vraie.

Braver les dangers sur l’océan

En pleine tempête

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: En pleine tempête.

En 2002, Tami Ashcraft a écrit un livre sur sa terrible mésaventure, qu’elle a vécue en mer en 1983. Le film s’en inspire grandement, alors que la jeune femme doit maîtriser une série de défis après le passage de l’ouragan «Raymond» . C’est Baltasar Kormákur (Everest et Quitte ou double) qui s’est chargé d’adapter l’histoire au grand écran, mais cela n’ajoute rien au genre «perdu en mer» .

Prise dans un ouragan violent qui s’est abattu sur l’océan Pacifique, Tami Oldham revient à elle pour découvrir que son fiancé, Richard Sharp, a subi de graves blessures, que leur bateau est détruit, et qu’ils n’ont plus aucun moyen de naviguer ni de communiquer. À 2 500 km de la côte la plus proche, elle se bat pour sa survie en libérant le gouvernail enchevêtré, en construisant un mât avec un bout de voile, en colmatant un trou de la coque, et en pompant l’eau de la cabine. Richard étant très amoché (côtes brisées et jambe cassée), elle doit tout faire elle-même, malgré ses connaissances limitées en navigation.

Moments romantiques et dramatiques

Les flashbacks s’attardent sur le romantisme du couple, entremêlant des scènes de leur rencontre, et des moments en mer plus dramatiques. Le réalisateur propose plusieurs mouvements de caméra remarquables et avec le sentiment réel comme si nous étions au cœur de l’action. Notamment, des plans aériens de l’océan, une caméra tourbillonnant lors du chavirement du bateau, ou en même temps que le personnage saute de la falaise.

Sans être digne d’un Oscar, Shailene Woodley (Divergent et etits secrets, grands mensonges) offre une performance éloquente. Elle s’en tire mieux que son collègue Sam Claflin (Avant toi, la saga The Hunger Games), misant beaucoup trop sur son charisme à l’effet de briller à l’écran. En dépit du peu de chimie entre les acteurs, le long métrage est axé sur l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre.

En conclusion, ce film n’est pas un naufrage. Il garde sa tête juste au-dessus de l’eau, malgré la grande surprise du scénario lors de la finale.

La semaine prochaine, il sera question du film Debbie Ocean 8.

D’ici là, découvrez le site [cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 7 / 10

|

drame

thriller

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top