- PUBLICITÉ -
Cégeps en spectacle, finale locale

(Photo Michel Chartrand) - Vl’ours et ses Rubis, trio composé de Raphaël Bussières, Marie-Lise Chouinard et Jean-Simon Leduc, savoure sa victoire.

Cégeps en spectacle, finale locale

V’lours et ses Rubis champions en titre

Le 14 février dernier, on a célébré la fête des amoureux en bonne et nombreuse compagnie. En effet, le Théâtre Lionel-Groulx accueillait la 27e finale locale de Cégeps en spectacle, célébration annuelle des arts de la scène et de la relève artistique. Sous la superbe arche miroitante créée par Emmanuelle Demers, qui brillait de mille feux, baignée des éclairages de Keven Ouellet, se sont succédé neuf numéros, de nature musicale pour la plupart.

La soirée a finalement couronné le trio V’lours et ses Rubis, incontestable chouchou du public qui a spontanément bondi de son siège dès la dernière note, pour une chaleureuse ovation. L’interprétation intense et théâtrale de Marie-Lise Chouinard, dans le rôle d’une exubérante diva des cabarets parisiens, laquelle était accompagnée de ses «Rubis» (les excellents Raphaël Bussières à la guitare et Jean-Simon Leduc à l’accordéon), a également séduit le jury par sa folie, son originalité et la succulence de ses textes. Le finissant en interprétation théâtrale Nicolas Gendron, qui a quant à lui raflé le deuxième prix pour son monologue La soirée des masques, a impressionné par la justesse de son jeu et la qualité de son écriture mêlant comique et tragique, dans ce texte où il dénonce avec habileté l’hypocrisie sociale qui contamine les rapports humains. Enfin, c’est Jean-Philippe Sansfaçon Lévesque et son piano qui ravissent la troisième place, grâce à sa sensibilité et à son grain de voix particulier. Les envolées aériennes et l’intensité de son interprétation ont charmé le jury, dans ses compositions Pas pleuvoir et Flocons.

L’orchestre maison, dirigé par Jérémy Sigouin et David Rhéaume s’est solidement acquitté de sa tâche, avec cohésion et justesse, accompagnant les artistes et meublant les temps morts avec efficacité, ou encore prêtant appui à l’équipe d’animation. Cette dernière, composée de Jocelyn Lebeau, Lucien Abbondanza Bergeron et Tommy Lavallée, s’en est visiblement donné à cœur joie dans cette ironique et absurde rétrospective de l’histoire des 60 ans de Cégeps en spectacle. Si le ridicule n’effraie pas le trio, ils ont cependant abordé et exécuté leur travail avec sérieux et avec une évidente préparation. Entre les numéros, ils nous présentent des capsules comiques et brèves, sans perdre l’essentiel de vue, le tout avec une présence et un charisme indéniables. Le trio est si à l’aise sur scène que même l’entracte ne réussit pas à l’en chasser! Et si quelques incidents techniques sont venus entacher la soirée, ils ont été assez promptement réglés par une équipe alerte, au travail fluide et discret.

La finale régionale aura lieu le 7 mars prochain au collège de Valleyfield. Les grands gagnants de la soirée, V’lours et ses Rubis, y présenteront encore une fois leur délicieux numéro dans l’espoir de gagner les faveurs d’un nouveau jury. C’est un rendez-vous, pour voir ou revoir les cabarets parisiens sous un autre œil!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top