- PUBLICITÉ -
Philippe B - Roxanne Potvin

Philippe B : Variations fantômes - Roxanne Potvin: Play

Philippe B – Roxanne Potvin

Philippe B

Variations fantômes

Bonsound

[www.philippeb.ca]

Trois ans après la parution de Taxidermie, voilà que sort le nouvel album de l’Abitibien Philippe B. Philippe B? Peu connu du grand public, l’auteur-compositeur et interprète jouit cependant d’une bonne réputation dans le milieu de la chanson. Reconnu pour ses talents d’auteur, compositeur et interprète — notamment sollicités par Pierre Lapointe —, celui-ci a amorcé sa carrière en 2005 avec un premier album éponyme sorti en 2005, puis d’un deuxième, trois ans plus tard, Taxidermie, dont certains ont dit qu’il s’agissait d’un «beau disque qui met en lumière tout le talent d’auteur et de mélodiste de Philippe B». Pour ce nouvel opus, Philippe B a réuni 14 nouvelles chansons inspirées de ce qu’avaient à dire les fantômes d’illustres disparus que sont, entre autres, Ravel, Strauss, Schubert et Vivaldi. Cela donne, au bout du compte, un amalgame harmonieux de guitares, de claviers et de violons, parfois rythmé, d’autres fois plus doux, un folk hybride dans lequel baignent sonorités acoustiques et électriques et échantillonnages. Aussi, on retrouvera dans le livret de l’album 14 photographies accompagnant chacune des chansons retrouvées sur Variations fantômes. Ces photos feront incidemment l’objet d’une exposition à la galerie OFF-Interarts, à Montréal, du 5 au 8 mai prochain. L’album sera officiellement lancé le 5 mai prochain, mais il est possible de télécharger gratuitement, et dès maintenant, deux pièces sur le site Web de Philippe B, un artiste qui mérite très certainement d’être connu d’un plus grand nombre de personnes.

 

Roxanne Potvin

Play

Black Hen Music

[www.roxannepotvin.com]

Après trois albums à saveur blues-rock, qui lui ont permis de côtoyer les Colin Linden, John Hiatt, Bruce Cockburn, Sue Foley et Deborah Coleman, la guitariste, auteure-compositrice et chanteuse Roxanne Potvin décide, en 2009, de quitter Toronto, sa maison de disques et son gérant, pour carrément revenir à la case départ. Elle déménage alors à Montréal pour se rapprocher de sa famille. Surtout, elle décide de se libérer de l’influence blues qui caractérisait jusqu’alors sa musique pour composer des chansons qui, dit-elle, lui ressembleront davantage sur le plan musical. Son quatrième album, accompagné d’une tournée qui débutera le 29 avril à Montréal, regroupe ainsi 12 titres, dont une reprise de la chanson I’m Too Sexy, ainsi que deux chansons écrites en français, Dis-moi que tu m’aimes et Donne ton mal. La jeune chanteuse livre ici des pièces tantôt pop-funk, tantôt nostalgiques et accrocheuses, tantôt mordantes et rock. Une variété de styles qui nous dévoile une Roxanne Potvin qui n’a pas eu peur d’oser. Pour découvrir la nouvelle Roxanne Potvin, il suffit tout simplement d’appuyer sur Play! On peut aussi s’inscrire à son blogue, ce qui permet de recevoir le premier extrait de l’album, You Told Me, gratuitement!

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top