- PUBLICITÉ -
Orchestre symphonique de Montréal - Azam Ali

Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano: Messie de Handel - Azam Ali: De la nuit au lever du jour

Orchestre symphonique de Montréal – Azam Ali

 

Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano

Messie de Handel

Société Radio-Canada

[www.osm.ca]

Œuvre associée au temps des fêtes depuis des générations, l’oratorio Messie de Handel est en réalité plus proche de Pâques puisqu’il se veut, dit-on, une méditation sur le sens de la naissance, de la passion et la résurrection de Jésus. Elle a d’ailleurs été écrite pour Pâques et jouée pour la première fois, en avril 1742, à cette occasion. Composée en trois semaines, en août et septembre 1741, le Messie est assurément l’œuvre la plus célèbre de George Frideric Handel (1695-1759). Il n’est donc pas étonnant que de nombreux ensembles et orchestres symphoniques l’aient un jour inscrite à leur programme. L’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) ne fait pas exception et l’a donc interprétée tout récemment, plus précisément au mois de décembre 2010, à la basilique Notre-Dame de Montréal, sous la direction de son directeur musical, Kent Nagano. Diffusé à l’époque par les réseaux français et anglais de Radio-Canada, tant à la radio, à la télévision que sur Internet, le concert est disponible depuis quelques jours sur DVD. C’est donc une prestation d’une durée de 135 minutes qu’il est maintenant possible de visionner dans le confort de son foyer, soit l’œuvre en son entier. Outre le chef d’orchestre Kent Nagano, le concert met également en vedette la soprano Dominique Labelle, le contre-ténor Daniel Taylor, le ténor Michael Shade et le baryton Tyler Duncan, ainsi que le chœur de l’OSM, dirigé par Andrew Megill. Pas besoin de mentionner que l’OSM livre ici une performance d’une grande splendeur, et cela dans un cadre tout à fait enchanteur et majestueux.

 

Azam Ali

De la nuit au lever du jour

Terrestrial Lane – Cross Current Music

[www.azamalimusic.com]

Depuis la nuit des temps, les mamans ont bercé leurs enfants de doux chants. Inspirée par la naissance de son fils Iman, né le 5 janvier 2008, aux Etats-Unis, la chanteuse iranienne de réputation internationale Azam Ali a décidé de s’offrir un nouvel album, son cinquième en solo, après deux albums avec la formation Niyaz qu’elle a cofondée, qui se veut justement un recueil de berceuses du Moyen-Orient. Iranienne de naissance, Azam Ali a grandi en Inde et a vécu aux États-Unis avant de s’établir à Montréal en 2010. L’album De la nuit au lever du jour regroupe donc sept berceuses qui sont chantées depuis des siècles, des berceuses d’origines turque, iranienne et arabe, ainsi que trois pièces originales, dont une, Faith, écrite pour Ali et son fils par le oudiste palestinien, Naser Musa. Moyent-Orient oblige, les pièces se veulent, pour la plupart, lentes et envoûtantes, remplies de tendresse et de désir, parfois mélancoliques. Notons, au passage, qu’Azam Ali sera en spectacle au Gesù, à Montréal, le mardi 10 mai prochain. D’ici là, laissez-vous envoûter par la musique douce et réconfortante de la chanteuse. Après tout, il y a toujours un enfant qui dort en chaque personne.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top