- PUBLICITÉ -
Nat King Cole - Gianmaria Testa

Various Artists: Nat King Cole - Re: Generations - Gianmaria Testa: Solo dal vivo

Nat King Cole – Gianmaria Testa

Various Artists

Nat King Cole – Re: Generations

Capitol – EMI

www.natkingcole.com

L’un des grands pianistes de jazz, mais aussi le plus méconnu, de son époque, Nat King Cole est surtout considéré par plusieurs comme l’une des grandes vedettes de la chanson populaire américaine dans les années 1950 et 1960. Né en 1917, il est décédé en 1965, non sans avoir enregistré des chansons comme Nature Boy, qui s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires dès sa sortie, en 1948, Route 66 (1946), Unforgettable (1950) et Mona Lisa (1950). Il n’y a pas à en douter, Nat King Cole a été aimé d’un très large public et a continué de l’être, même après sa mort, comme en font foi les nombreux albums à avoir parus, plus d’une trentaine. Le dernier en ligne, un projet musical initié par sa fille Carole Cole, réunit cette fois une vingtaine de chanteurs de la musique hip-hop, latine, reggae et rock. Sans connaître nécessairement ceux et celles qui ont été appelés à reprendre les 13 chansons qui figurent sur cet album, les amateurs de musique, qui aiment s’ouvrir à de nouvelles sonorités, sauront en apprécier le résultat qui fait honneur au grand pianiste et chanteur qu’était Nat King Cole (Benoît Bilodeau).

Gianmaria Testa

Solo dal vivo

Chant du monde – SRI

www.gianmariatesta.com

Né en 1958, Gianmaria Testa a longtemps joué de la guitare, écrit ses propres chansons et fait partie de petits groupes de musique rock, sans nécessairement enregistrer d’album. Ce n’est qu’en 1994, après avoir participé au Festival de Recanati, où il remportera pour une deuxième année le premier prix, que Testa enregistre un premier album, Montgolfières, le chanteur italien a alors… 37 ans et son album sort en France! Cet album et les spectacles qui suivront le font connaître un peu partout à travers le monde, à commencer dans son pays natal. Depuis, Testa compte six albums à son actif, sans oublier l’album F. – à Léo, sorti en 2008 et sur lequel il rend un hommage jazzé à Léo Ferré. Cette fois, Testa nous offre un album live, son tout premier. Il s’agit de l’enregistrement intégral d’un concert «en solo» donné au mois de mai 2008 à Rome. Ce concert n’était pas destiné à être enregistré, encore moins à devenir un disque. Comme ce spectacle a donné lieu à beaucoup d’instants magiques, d’intensité et d’émotions, il a finalement été décidé de partir de l’enregistrement initial pour en faire un album «live». Le résultat en est donc un qui va à l’essentiel, sans artifice, avec un Testa, à la guitare, qui sait émouvoir avec sa voix grave. En prime, les fans retrouveront en ouverture une version de la chanson La nave, d’Angelo Ruggiero, et à la fin, une toute nouvelle chanson, Come al cielo gli aeroplani, enregistrée celle-là en studio (Benoît Bilodeau).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top