- PUBLICITÉ -
Depeche Mode et Patrick Watson

Depeche Mode: Sounds of the Universe - Patrick Watson: Wooden Arms

Depeche Mode et Patrick Watson

Depeche Mode

Sounds of the Universe

Mute – EMI

www.depechemode.com

Après presque 30 ans de carrière, il semble bien que la formation Depeche Mode soit toujours très inspirée et pertinente, comme en fait foi le 12e album studio que celle-ci nous offre ces jours-ci. Ce nouvel album suit Playing the Angel, paru en 2005. Pour ce nouvel opus, le groupe britannique composé des Martin Gore, David Gahan et Andrew Fletcher nous propose pas moins de 13 titres qui peuvent surprendre sur le plan de la sonorité. Cette fois, pas de succès pop au programme, comme la formation en a déjà signé par le passé, mais plusieurs pièces sur lesquelles règnent en maîtres les synthétiseurs. La formation, qui s’apprête à entreprendre une tournée mondiale dès le 10 mai, à Tel-Aviv, et qui sera au Centre Bell, à Montréal, le 25 juillet, peut donc se féliciter d’avoir concocté un album qui risque fort bien d’être marquant dans sa carrière. Mais, pour bien l’apprécier, plusieurs écoutes s’imposent, question de bien assimiler le tout. Mentionnons que le nouvel album est offert en plusieurs versions, seul, avec un DVD ou encore dans un coffret de luxe (Benoît Bilodeau).
•••

Patrick Watson

Wooden Arms

Secret City Records

www.patrickwatson.net

Après avoir agréablement surpris, avec l’album Close To Paradise, alors son deuxième en carrière, voilà que le Montréalais Patrick Watson nous revient avec un nouvel album qui, encore une fois, en surprendra plus d’un. Le nouvel opus de Patrick Watson et de sa bande, qui peuvent compter sur la participation de la chanteuse Lhasa de Sela sur certaines pièces, propose en effet plusieurs surprises sur le plan musical. Cette fois, le piano, pourtant l’instrument préféré de Patrick Watson, se fait des plus discrets. Aussi, on a droit à des percussions effectuées sur des bouteilles de verre, avec une bicyclette ou encore à même des branches d’arbre. Surtout, Patrick Watson nous invite, avec ce nouvel album, à un voyage musical pour le moins passionnant, à saveur «science-fiction folk», selon le propos même de la formation. Vraiment, difficile de dire le moindre mal sur cet album qui se révélera très certainement, lorsque viendra le temps de faire le bilan, l’une des belles surprises musicales de l’année 2009.

Benoît Bilodeau
•••

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top