- PUBLICITÉ -
Bïa - Yves Léveillé Quartet

Bïa: Concert intime avec Yves Desrosiers -Yves Léveillé Quartet: Chorégraphie

Bïa – Yves Léveillé Quartet

Bïa

Concert intime avec Yves Desrosiers

Audiogram

[www.biamusik.com]

Brésilienne d’origine, la chanteuse Bïa Krieger, connue tout simplement comme étant Bïa, a décidé de se faire plaisir en 2009 et 2010 en s’offrant une série de concerts intimes, une cinquantaine en fait, avec le réputé guitariste Yves Desrosiers, avec lequel elle entretient une belle complicité depuis une dizaine d’années. Cette tournée s’est terminée au mois de février 2010, mais les deux musiciens ont ajouté une ultime représentation en juillet dernier, laquelle a fait l’objet d’un enregistrement maintenant disponible en versions CD et numérique. On y retrouve pas moins de 15 chansons interprétées dans sa langue maternelle, le portugais, mais aussi en espagnol et en français. Si la très grande majorité des chansons retenues sont interprétées par cette Brésilienne toute québécoise, celle-ci se permet aussi quelques duos avec compagnon de scène. Qui dit concert intimiste, dit habituellement concert où les mots, les moindres petites notes musicales et même les intonations de voix prennent toute leur importance. C’est le cas ici avec cet album où toute l’intensité de la voix de Bïa, parfois mélancolique, engagée ou encore emportée, est palpable. Ajoutons à cela le jeu de guitare et les arrangements d’Yves Desrosiers, tout en finesse. Parmi les petites perles de cet album, mentionnons seulement Estrela Do Mar, une chanson de Maxime Le Forestier qu’elle revisite magnifiquement. Que dire de plus, sinon que voilà ici un album dont on tombe amoureux dès la première écoute!

•••

Yves Léveillé Quartet

Chorégraphie

Effendi Records

[www.yvesleveille.ca]

Originaire de Lévis, le pianiste Yves Léveillé a, depuis ses débuts, dans les années 1990, acquis une renommée des plus enviables, non seulement au Québec, mais aussi à travers le monde. Voilà que le réputé pianiste a sorti, il y a peu, son sixième album, toujours avec la maison de disques Effendi. Petite anecdote ici: le tout premier album à avoir paru sous étiquette Effendi, en 1999, avait pour titre Signal commun et était signé par un certain… Yves Léveillé! Cette fois, le compositeur et pianiste est entouré de Roberto Murray aux saxophones, Adrian Vedady à la contrebasse et Alain Bastien à la batterie pour son nouveau projet musical. Le quatuor s’offre ici huit nouvelles compositions, toutes signées par le pianiste, lesquelles puisent leurs fondements dans plusieurs courants musicaux comme le jazz moderne et traditionnel, les musiques du monde, et même l’impressionniste. Cela se traduit par un album à la texture raffinée et mélodique qui saura plaire aux amateurs de jazz à la recherche d’esthétisme.

•••

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top