- PUBLICITÉ -
Amanda Martinez - Pierre Lapointe

Amanda Martinez: Amor - Pierre Lapointe: Les vertiges d'en haut.

Amanda Martinez – Pierre Lapointe

Amanda Martinez

Amor

Amanda Martinez

www.amandamartinez.com

Pour toutes sortes de raisons, il y a de ces disques qu’on ne prend pas la peine d’écouter plus qu’il ne le faut. Fort heureusement, le hasard fait en sorte qu’on découvre finalement ces disques oubliés. C’est le cas de ce deuxième album de la chanteuse Amanda Martinez, née au Canada d’un père mexicain et d’une mère sud-africaine. Peu connue du public montréalais, Amanda Martinez l’est cependant des amateurs de musique du monde, en particulier ceux de Toronto. Elle a été en nomination trois années consécutives au Latin National Jazz Awards. Son premier album, Sola, a remporté le Prix du meilleur album des musiques du monde. Il s’est vendu à 6 000 exemplaires pour ainsi devenir l’album indépendant le plus vendu à Toronto. Animatrice et productrice pour Café Latino, la seule émission de jazz latin au Canada diffusée à JAZZ FM91, à Toronto, elle décide, en 2008, de se concentrer exclusivement sur sa carrière de compositrice et d’interprète. La même année, elle avait été invitée par Jesse Cook, guitariste lauréat, à l’accompagner au Festival international de jazz à Dubaï et ensuite à New York au Dizzy’s Club at Jazz at Lincoln Center. À l’automne 2009, elle a ainsi lancé son deuxième album qui comporte 12 chansons, dont certaines composées alors qu’elle était enceinte de son fils, Leo. Produit par George Seara, le coproducteur de son premier album, Sola, la chanteuse est ici appuyée par ses complices musicaux que sont Kevin Laliberté (guitare), Drew Birston (basse), Rosendo «Chendy» Leon (percussion), Alexander Brown (trompette), sans oublier Osvaldo Rodriguez (violon). Plus qu’un album latin, Amor se distingue par sa fusion musicale éclectique, mettant à l’honneur violoncelle, piano et accordéon. Vraiment, cela aurait été fort dommage que cet album reste dans l’oubli!
•••

Pierre Lapointe

Les vertiges d’en haut

Audiogram

www.pierrelapointe.com

Offert d’abord en édition limitée aux premiers acheteurs de l’album Sentiments humains, le plus récent de Pierre Lapointe, sorti au mois d’avril dernier, le minidisque Les vertiges d’en haut, regroupant cinq chansons inédites, est maintenant disponible en vente numérique et en magasin depuis mardi dernier. En tout, seulement 15 000 copies avaient été mises en circulation, fait donc de ce mini-album de Pierre Lapointe un objet rare. Ceux qui n’avaient pas eu la chance de mettre la main sur ces cinq chansons – Les vertiges d’en haut, Les perles de nos yeux, Le halo des amoureux, Les petites morts et L’amour solaire – seront donc heureux de cette bonne nouvelle. Rappelons que l’album Sentiments humains a été certifié disque d’or (plus de 40 000 copies vendues) en moins d’un mois et qu’il a remporté le Félix de l’Album pop-rock de l’année au dernier Gala de l’ADISQ.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top