- PUBLICITÉ -
Zorglub

Zorglub: La fille du Z (Dupuis)

Bulles à lire: Zorglub

Un (gentil) méchant qui a sa propre série, c’est possible, même en bande dessinée! Apparu dès 1959, dans un album intitulé Z comme Zorglub, dans les aventures de Spirou et Fantasio, alors dessinées par André Franquin, le savant mégalomane et maladroit connu sous le nom de Zorglub devient, en effet, le personnage principal de sa propre série, avec sa propre fille, Zandra.

Munuera connaît bien Zorglub puisqu’il a déjà eu l’occasion de le mettre en scène, en 2008, dans l’album Aux sources du Z, à l’époque où il avait repris les aventures de Spirou et Fantasio avec le scénariste Jean-David Morvan.

Voilà donc qu’en cette année 2017, José Luis Munuera a décidé de s’emparer du personnage pour lui consacrer une série à part entière, dans laquelle ni Spirou ni Fantasio ne seront présents.

Cette fois, Munuera est seul aux commandes. Son Zorglub version 2017, s’il n’a pas vraiment changé, est toutefois le père d’une adolescente de presque seize ans et demi. Son prénom: Zandra, prénom qui commence évidemment par la lettre «Z», comme toutes les créations de son père. Il s’agit ici d’une ado comme les autres, en apparence, qui refuse de grandir dans une tanière secrète et entourée de robots.

Nous voilà donc avec Zandra sortant d’une séance de cinéma avec son petit ami, André, lorsque des zorgbots leur tombent dessus et l’enlève… pour la ramener de force chez son père, Zorglub. La conversation qui s’ensuit ne plaît guère à la jeune fille et ne tarde pas à s’envenimer. Jusqu’à ce que, en colère et par erreur, Zorglub déclenche un rayon laser qui transforme une ville entière en île.

Alors que le génial inventeur tente de se faire pardonner auprès de son enfant et que le malheureux André échappe tant bien que mal aux robots tueurs pour retrouver Zandra, un politicien vexé de s’être vu refuser la vente d’un rayon «séparatiste» attaque la base avec des soldats armés. Et pour ne rien arranger, Zandra découvre la vérité sur ses origines, une vérité qu’elle aurait préféré ne pas avoir à entendre.

Pour notre plus grand plaisir, que ce soit pour ceux qui connaissent déjà Zorglub ou non, l’auteur choisit de nous offrir, pour débuter ce spin-off de Spirou et Fantasio, une pure aventure humoristique comme il les aime, pleines d’action, de rebondissements, de poursuites et… bien évidemment, de robots.

On ne dit pas non!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top