- PUBLICITÉ -
Shelton & Felter: La mort noire (Kennes Édition)

Shelton & Felter: La mort noire (Kennes Édition)

Un nouveau duo: Shelton & Felter

Déjà aux commandes de la série Les Druides (Soleil Productions), dans laquelle il signe les dessins des neuf titres parus à ce jour, mais associé aussi à plusieurs autres, le bédéiste québécois Jacques Lamontagne lance, à 56 ans, une toute nouvelle série, dont il est, cette fois, le seul maître à bord.

Cette série, qui a pour titre Shelton & Felter, et dont le premier album s’intitule La mort noire (Kennes Édition), est un vieux rêve pour Lamontagne, car cela fait presque 10 ans qu’il en parle à sa conjointe. D’ailleurs, l’auteur ne manque pas de la remercier pour «son support et sa patience» à l’entendre parler des deux personnages qui sont les héros de cette série dans laquelle l’insolite est à l’honneur, mais aussi l’humour.

Un nouveau duo improbable

Il s’agit d’Isaac Shelton, un ancien débardeur sur les quais contraint de se reconvertir en journaliste à la pige, et Thomas Felter, petit libraire passionné de littérature policière. Les deux font connaissance dès le début du récit qui se déroule à Boston, dans le quartier de Roxbury, en 1924, où l’on vient de découvrir le corps du juge Forwell, décédé à première vue d’une crise cardiaque.

Shelton est sur place pour recueillir des informations. Mais alors que les policiers émettent leurs hypothèses, un petit homme affublé d’un chapeau melon y va, lui, des siennes qui, au final, s’avèrent exactes. Shelton est pour le moins épaté et offre à Felter, dans le but avoué d’être en mesure de pondre l’article qui fera de lui un journaliste reconnu, d’enquêter avec lui lorsqu’un nouveau mystère surgira. Et mystère il y aura assez vite, on s’en doute… Et c’est le début d’une nouvelle association et surtout les débuts d’un nouveau duo des plus improbables.

S’il a mis presque 10 ans à faire paraître le premier tome de cette série, dont il est le scénariste et de dessinateur, Jacques Lamontagne ne déçoit certes pas. Son dessin est toujours aussi efficace et baigne pleinement dans cette atmosphère propre aux séries policières insolites.

Sur le plan du scénario, le défi est tout autant relevé, l’auteur s’amusant à entraîner le lecteur vers de fausses pistes, des rebondissements et de surprenantes révélations, tout en y ajoutant une pointe d’humour ici et là.

Un premier tome fort bien réussi, rehaussé d’un cahier graphique de huit pages dans lequel on y retrouve la genèse de la série, les événements qui ont inspiré cette première intrigue et ainsi de suite.

Et la bonne nouvelle, que nous révèle l’auteur sur son blogue, c’est que le travail sur le tome 2 est déjà amorcé. C’est donc dire que le prochain album de cette nouvelle série devrait nous arriver d’ici peu. Même qu’un tome 3 est déjà prévu pour l’an prochain…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top