- PUBLICITÉ -
Bulles à lire

Reporter: Alabama 1965, Sunday Bloody (Dargaud)

Bulles à lire: Reporter

Découvrez une nouvelle BD à lire...

L’Histoire, avec un grand «H» il va sans dire, fourmille de grands évènements des plus marquants. Une nouvelle série de bandes dessinées, Reporter, permet justement de plonger au cœur de l’histoire contemporaine. Pour débuter, c’est par l’entremise de Yann Penn Koad, une nouvelle recrue à la rédaction du magazine Reporter dépêchée aux États-Unis pour y couvrir le combat des Noirs américains pour leurs droits civiques.

Plus précisément, le jeune journaliste, accompagné d’une légende du photoreportage, Roberto Cagliari, vont prendre la route vers le sud des États-Unis, en direction de Selma, dans l’État de l’Alabama, où ils découvriront la violence du Ku Klux Klan et les méthodes du FBI, en plus d’assister à l’embrasement des marches de Selma et à l’assassinat de Malcolm X.

Solidement documenté, ce premier titre de la série Reporter, intitulé Alabama 1965, Sunday Bloody (Dargaud), est scénarisé par Renaud Garreta, auteur qui œuvre depuis une trentaine d’années, et Laurent Grenier, lui-même reporter. Les deux scénaristes proposent un récit très dynamique et prenant, mais sans oublier de replacer les événements de façon précise.

Quant aux dessins, ils ont été confiés au Belge Gontran Toussaint qui, à 27 ans, signe sa toute première bd. Son style graphique au trait réaliste n’est pas sans rappeler ceux de Giraud et d’Hermann, et permet donc au lecteur d’avoir l’impression, à certains égards, d’être au cœur même des évènements qui lui sont racontés.

Notons, enfin, que la série Reporter racontera, dans le deuxième tome à venir, les derniers jours vécus par Che Guevara.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top