- PUBLICITÉ -
25 000 $ pour le développement de la musique

(Photo Yves Déry) - Les extraits musicaux, offerts par les élèves de l’école Arthur-Vaillancourt, ont ponctué la soirée.

25 000 $ pour le développement de la musique

Soirée-bénéfice de la Fondation Au Diapason

L’ambiance était à la fête au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, le 12 février dernier, alors que l’on célébrait la musique, la danse et le chant, dans le cadre du souper-bénéfice de la Fondation Au Diapason de l’école à vocation musicale Arthur-Vaillancourt.

Plus de 250 participants ont pris part à l’activité afin de soutenir la mission éducative et culturelle de la Fondation Au Diapason. Parmi les participants, des gens de la communauté d’affaires des Basses-Laurentides, des cadres de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et différents partenaires de la Fondation venus soutenir la vocation et le développement de la vocation musicale de l’école Arthur-Vaillancourt.

Au cours de la soirée, les participants ont eu droit à différents numéros artistiques, dont une pièce musicale d’Isaac Albéniz livrée par les élèves violonistes de 4e, 5e et 6e années, de même qu’une danse de l’école Tango du Moulin. Les pianistes ont également mis la main au clavier en offrant différentes pièces, dont Fantaisie en fa mineur de Catherine Rollin, Hope de Tom Gerou, par Gabrielle Tremblay, Sparklers de Joyce Grill, par Charlotte Martin et Vincent Péloquin, et Tarentella de Albert Pieczonka, jouée par Sophie Lavallée. Un spectacle de créations collectives de l’École de danse Suzie Paquette a également mis beaucoup d’ambiance au cours de cette soirée.

Au total, le souper-bénéfice a permis d’amasser 25 000 $. Cet argent permettra de soutenir la mission de la vocation musicale de l’école. Des centaines de musiciens en herbe pourront bénéficier du développement de la vocation musicale dans les prochaines années. Pour soutenir la mission de la Fondation, les responsables peuvent compter sur la participation de la danseuse retraitée des Grands Ballets canadiens Geneviève Guérard à titre de présidente d’honneur de la campagne de financement 2009-2010, dont l’objectif et d’amasser 50 000 $.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top