- PUBLICITÉ -
World Robot Olympiad: Un jeune Eustachois représentera le Canada à Sotchi

Le jeune William Bruneau à l’œuvre lors de la récente finale de robotique pédagogique Zone 01.

World Robot Olympiad: Un jeune Eustachois représentera le Canada à Sotchi

La région peut se vanter de compter sur un nouvel olympien, âgé celui‑là d’à peine... 13 ans! C’est que William Bruneau, un jeune résidant de Saint-Eustache et élève de 2e secondaire à l'Académie Sainte-Thérèse, aura l’occasion de représenter le Canada à l’occasion de la World Robot Olympiad (WRO) qui sera disputée à Sotchi, en Russie, là même où viennent de se dérouler les Jeux olympiques d’hiver.

Le jeune William sera effectivement l’un des représentants canadiens qui participeront à la WRO, la seule compétition mondiale en robotique regroupant les meilleures équipes d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Sud. Qui plus est, ce sera la première fois que le Canada y participera en 10 ans d’histoire.

Pour participer à la WRO, le jeune William a cependant dû remporter la finale de robotique pédagogique Zone 01 qui a eu lieu à la fin du mois de mars, à Montréal. Créé il y a sept ans, Zone 01 est un organisme qui s’est donné le mandat de contribuer à l’avancement de la robotique pédagogique au Québec, entre autres, par l’entremise de compétitions.

Ainsi, William et les trois autres membres de son équipe, Les ZYX, tous de l’Académie de Sainte-Thérèse, ont eu à relever trois défis sous le thème du cirque. Au terme de la compétition, l’équipe a terminé première, remportant ses trois défis, suivie de l’équipe de l’école secondaire de Chambly. Celle‑ci sera également du voyage en Russie, tout comme une école primaire de la Rive‑Sud.

Malgré son jeune âge, William est un grand passionné de la robotique lui qui, dès la petite enfance, aimait s’amuser avec des blocs Lego et questionner ses parents sur le fonctionnement de tout ce qui l’entourait.

À 8 ans, il est initié par son père aux principes de base de l’électricité, puis deux ans plus tard, ses parents lui proposent la robotique afin d’assouvir sa passion pour les sciences. Depuis, son intérêt n’a cessé de grandir et il rêve maintenant de devenir ingénieur.

Dès 10 ans, il participe à sa toute première compétition de robotique Zone 01 de niveau primaire et remporte une médaille d’or. L’année suivante, il récolte deux médailles d’or, une médaille d’argent et une mention spéciale pour la construction de l’un de ses robots.

À 12 ans, cette fois rendu au secondaire, il revient de cette même compétition avec une médaille d’or après avoir relevé le défi ayant le niveau de difficulté le plus élevé. Puis, cette année, c’est la consécration avec trois médailles d’or et une sélection pour représenter le Canada à la WRO.

C’est maintenant tout un défi que William et son équipe auront à relever les 21, 22 et 23 novembre prochain à la WRO, alors que la thématique portera sur l’espace. Les participants devront construire un robot selon certaines spécifications bien précises avec des éléments Lego d’une autre génération, appelés MindStorms.

Comme tout athlète, le jeune Eustachois devra consacrer ses prochains mois à «s’entraîner», question d’être fin prêt pour ces olympiades robotiques. Lui et ses coéquipiers vont d’ailleurs travailler chacun de leur côté sur le robot à construire tout au long de l’été et se rencontrer régulièrement pour s’enquérir des avancées de chacun.

Après Mikaël Kingsbury, Alexandre Bilodeau, Charline Labonté et Meghan Agosta-Marciano, la région aura‑t‑elle l’occasion de célébrer la victoire d’un nouveau médaillé olympique en 2014? Et pourquoi pas!

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top