- PUBLICITÉ -
Vent d’est - 11 mai 2011

Vent d’est – 11 mai 2011

Des séances filmées

Les citoyens de Boisbriand qui désirent regarder les séances du conseil municipal dans le confort de leur foyer pourront désormais le faire. Depuis le mois de mai, le conseil a décidé de procéder à l’enregistrement des séances du conseil pour ensuite les diffuser via le site Internet de la Municipalité dès le lendemain. Selon la mairesse Marlene Cordato, cette nouvelle mesure permettra d’apporter une plus grande transparence dans la prise de décision. Pour le mois de mai, la captation sera effectuée à titre de projet-pilote. Des études et une évaluation du projet seront effectuées par la suite afin d’apporter les modifications nécessaires. Selon les informations obtenues, un tel outil de communication nécessitera un déboursé de 1 000 $ à chaque séance du conseil. «Nous croyons qu’une telle initiative ne pourra qu’être bénéfique. Nous estimons qu’elle facilitera la tenue d’échanges toujours civilisés et constructifs. Elle favorisera un déroulement optimal de nos séances afin que soit assuré le plein exercice de la démocratie municipale à Boisbriand», de conclure la mairesse Cordato.

On joue au golf pour la bonne cause

Le mercredi 25 mai, le Club de golf Les Quatre Domaines accueillera de nombreux golfeurs issus des caisses Desjardins de la région des Laurentides Sud qui ont confirmé leur appui à la 15e édition de ce tournoi au bénéfice de la Fondation du Collège Lionel-Groulx. Sous la présidence d’honneur de Joé Bélanger, directeur général de la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville, ce tournoi-bénéfice devrait permettre d’amasser une somme de 40 000 $ destinée à assister les étudiants du collège Lionel-Groulx dans leurs études. «Nous essayons d’être équitables envers tous les programmes d’études, souligne la directrice générale de la Fondation, Jocelyne Roch. Pour nous, il était important que les gens comprennent à quoi servent les collectes de fonds et les causes qu’elles soutiennent.»

8 mai: Journée mondiale de la Croix-Rouge

Depuis huit ans, Pierre Laliberté, un résidant de Sainte-Thérèse et employé du ministère de la Fonction publique, donne de son temps à la Croix-Rouge. Il compte parmi les quelque 10 000 bénévoles qui œuvrent régulièrement au sein de la Croix-Rouge du Québec. Chef d’équipe d’intervention d’urgence, section Thérèse-De Blainville, il gère une équipe de 12 personnes. Pour assumer cette tâche, M. Laliberté a reçu une formation de base de 60 heures, en plus des suivis et des colloques de formation, ce qui exige de lui une implication de plusieurs heures par mois, selon les temps de garde et les désastres ou sinistres du moment (feux, inondations, etc.). Si les bénévoles de la Croix-Rouge, section Thérèse-De Blainville agissent la majeure partie du temps sur le territoire, ils peuvent à l’occasion être appelés en renfort ailleurs au pays et même à l’international. Sachez enfin que deux raisons ont incité Pierre Laliberté à faire appel aux médias pour livrer son message. D’abord parce que le dimanche 8 mai était la Journée mondiale de la Croix-Rouge, ensuite parce que la Croix-Rouge, en tant qu’organisme, demeure en quête perpétuelle de bénévoles. Pour en savoir davantage, visitez le [www.croixrouge.ca/quebec].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top