- PUBLICITÉ -
Une première phase jusqu’en juin

Photo Yves Déry - Le coordonnateur Martin Angers et le maire Marc Lauzon montrant les conduites avant et après les travaux de réfection du réseau d’aqueduc.

Une première phase jusqu’en juin

Réfection du réseau d’aqueduc à Deux-Montagnes

Tel que prévu au plan d’intervention déposé en février dernier auprès du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), la première phase des travaux de réfection du réseau d’aqueduc de la Ville de Deux-Montagnes bat son plein actuellement sur la 8e Avenue et le chemin du Grand-Moulin, entre le chemin d’Oka et les berges de la rivière des Mille Îles.

Prévue sur une période d’environ 45 jours, la réalisation du premier segment de ces travaux, comportant la réhabilitation ou le remplacement de deux kilomètres de conduites et visant une nette amélioration de la qualité de l’eau potable pour les citoyens et commerçants deux-montagnais, s’est amorcée à la mi-avril.

Précédemment, AQUA-RÉHAB, l’entrepreneur responsable de l’exécution des travaux de rénovation des conduites d’aqueduc, a procédé à la distribution d’avis à cet effet à la requête des autorités municipales. La phase initiale de réhabilitation des infrastructures souterraines s’échelonnera donc jusqu’au mois de juin prochain.

Un minimum d’effets nuisibles

La Ville de Deux-Montagnes a pris une série de mesures afin de minimiser les impacts de ces opérations pour les résidants du secteur concerné. Ainsi, l’alimentation en eau potable sera assurée de façon continue par un système d’alimentation temporaire. Le nécessaire sera accompli pour garder l’eau potable et la Ville procédera à une analyse régulière des conditions de l’eau potable durant le déroulement des travaux afin de vérifier la présence de coliformes.

Et comme la majorité des travaux de réhabilitation des conduites pourront s’effectuer sans avoir recours à l’excavation de la chaussée, les répercussions sur la circulation automobile seront considérablement diminuées.

Il est envisageable toutefois que l’ouverture et la fermeture des vannes sur le réseau d’aqueduc puissent provoquer des périodes où l’eau sera brouillée ou colorée, en raison du changement du sens de l’écoulement de l’eau dans la conduite. Il est alors recommandé pour les résidants de laisser s’écouler l’eau froide jusqu’à ce que celle-ci redevienne claire.

Selon Martin Angers, coordonnateur au Service des travaux publics de la Ville de Deux-Montagnes, les probabilités que l’eau ne satisfasse plus les critères de qualité exigés pour sa consommation sont plutôt minces. Si tel était le cas, des avis seraient distribués aux citoyens touchés. Ces derniers seront alors informés de la démarche à suivre et de l’évolution de la situation. Pour toute urgence concernant les travaux ou pour signaler des anomalies, les citoyens sont invités à communiquer avec le 9-1-1 ou le Service des travaux publics au 450-473-4688.

Il est à noter également qu’il sera possible de suivre l’évolution des travaux de façon détaillée sur le site Web de la Ville, à l’adresse [www.ville.deux-montagnes.qc.ca].

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top