- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Une opération de cinq ans estimée à 22 millions

Seize kilomètres de conduites seront rénovés

La planification stratégique du plan d’intervention de remplacement des conduites d’égout et d’eau potable de la Ville de Deux-Montagnes prévoit le remplacement ou la réhabilitation d’environ 16 km de conduites sur une période de cinq ans. Le coût estimé pour ces travaux est d’environ 22 millions de dollars.

Calculés à même les dernières augmentations de taxes municipales, les travaux seront sans autres contrecoups financiers pour les contribuables de Deux-Montagnes.

Les deux tiers des travaux seront exécutés au cours des trois premières années. Il en coûtera approximativement 650 000 $ pour réhabiliter un kilomètre du réseau, alors que le remplacement d’un kilomètre de conduites engendrera une facture de 1 600 000 $. Des travaux connexes reliés aux égouts pluviaux ne sont pas comptabilisés dans l’évaluation globale de 22 millions.

Datant de plus de 50 ans, le réseau d’aqueduc actuel de Deux-Montagnes, précisément dans les secteurs situés au sud du chemin d’Oka utilisant des canalisations en fonte grise, ne faisait plus de doute quant à sa désuétude. Il ne répondait plus aux normes et faisait l’objet de plaintes répétées des citoyens pour un manque de pression, de l’eau brouillée ou contenant des résidus de rouille.

La nouvelle technologie employée pour la réfection du réseau d’aqueduc est basée sur le renforcement des conduites par l’installation d’une gaine hermétique et protectrice qui prévient les fuites en cas d’endommagement des tuyaux. La technique utilisée est la méthode de gainage structural. Cette dernière consiste à recouvrir l’intérieur de la conduite d’aqueduc d’une gaine imprégnée de résine d’époxy par le principe de l’inversion à la vapeur. Isolant l’eau de la conduite en fonte d’acier, la gaine évitera la formation de rouille pouvant être transportée dans le réseau d’aqueduc. Elle assurera la même solidité structurale qu’une conduite neuve, et ce, sans avoir besoin d’excaver l’ensemble de la rue.

Les bornes-fontaines et les vannes d’isolation des zones concernées seront aussi remplacées.

Au cours de la dernière année, la Ville a procédé à une inspection minutieuse du réseau au moyen de caméras afin d’avoir un portrait complet de l’étendue des dégâts.

Les conduites remplacées sont en fonte ductile, un matériau beaucoup plus durable que la fonte grise. La garantie de fonctionnement minimale de ces conduites est de 50 ans, alors que la durée de vie utile maximale du réseau actuel était de 50 ans.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top