- PUBLICITÉ -
Une nouvelle école primaire à Sainte-Marthe-sur-le-Lac pour septembre

De nombreux dignitaires ont procédé à la pelletée de terre symbolique pour lancer les travaux d’une nouvelle école primaire à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Une nouvelle école primaire à Sainte-Marthe-sur-le-Lac pour septembre

Les mines étaient réjouies à l’angle des rues Laurin et Jean à Sainte-Marthe-sur-le-Lac alors qu’on a procédé, mercredi dernier, à la pelletée de terre symbolique pour lancer les travaux d’une nouvelle école primaire pour accueillir 515 élèves et qui sera prête pour la rentrée des classes en septembre 2013.

POUR VISIONNER LA VIDÉO, CLIQUEZ ICI

Cet événement symbolique a été fait en présence de Paule Fortier et Jean-François Lachance, respectivement présidente et directeur général de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), Me Sonia Paulus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Me Denise Beaudoin, députée de Mirabel, ainsi que de conseillers municipaux, commissaires et représentants des entrepreneurs impliqués dans cette construction nécessitant un investissement total de plus de 11 millions de dollars.

Ce nouveau bâtiment sera construit sur deux étages et les 515 élèves seront répartis dans 21 classes, dont trois classes du préscolaire et 18 autres du primaire, et ce, de la 1re à la 6e année. Il y aura également deux locaux pour les services de garde, une classe d’informatique, une bibliothèque, un gymnase double et une salle polyvalente. Le ministère de l’Éducation assume 9 millions de la facture tandis que le reste est pris en charge par la CSSMI et la Ville avec le don du terrain et les infrastructures nécessaires.

«Nous sommes heureux de confirmer les travaux de construction de cette nouvelle école qui ouvrira ses portes pour septembre 2013. La construction d’une école est un événement rare. Cette école va marquer l’histoire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Elle sera moderne, écoresponsable et évolutive, ce qui veut dire que l’on pourra agrandir si c’est nécessaire», a déclaré Paule Fortier, présidente de la CSSMI, avant de procéder à la pelletée de terre symbolique.

Le directeur général de la CSSMI, Jean-François Lachance, a renchéri ainsi: «C’est un jour important, car c’est le résultat de plusieurs mois de travail. Nous avons de hauts standards pour la réussite de nos élèves. Nous sommes persuadés que le défi sera relevé.»

Cette nouvelle école primaire est un projet qui représente pour Sainte-Marthe-sur-le-Lac une solution concrète au manque de places-élèves qui se manifeste avec l’arrivée de nouvelles familles. À titre d’exemple, des élèves de la maternelle vont à leur école de quartier en matinée avant de prendre l’autobus en direction de Pointe-Calumet pour la classe quotidienne et doivent revenir en autobus à leur école de quartier pour le service de garde.

«Cette première pelletée de terre pour la construction d’une école représente un geste symbolique et témoigne du dynamisme de notre ville. Nous avons connu une grande croissance démographique au cours des cinq dernières années, car notre population est passée de 10 000 à plus de 15 500 résidants», a mentionné la mairesse Sonia Paulus, qui a terminé son discours en annonçant que la Ville aménagera un parc-école accessible pour toute la population.

Pour sa part, la députée de Mirabel, Denise Beaudoin, a indiqué: «La ministre de l’Éducation a hâte de venir inaugurer cette nouvelle école en septembre 2013. Les jeunes sont un terreau fertile pour une communauté et nous sommes très fiers de contribuer à leur réussite.»

La forte croissance démographique sur le territoire des Basses-Laurentides est bien réelle et de nouvelles écoles primaires sont à prévoir dans un avenir pas trop lointain, dont, entre autres, à Saint-Joseph-du-Lac et à Mirabel. 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top