- PUBLICITÉ -
Une deuxième édition qui s’annonce tout aussi prospère que la première

(Photo Pierre Latour)- Représentantes de leur formation respective eustachoise, ces amoureuses du soccer ont bien hâte d’offrir de belles performances à l’occasion de la deuxième édition de cet évènement.

Une deuxième édition qui s’annonce tout aussi prospère que la première

Tournoi de soccer intérieur de Saint-Eustache

En faisant de la première édition du Tournoi de soccer intérieur de Saint-Eustache une vive réussite, le moins que l’on puisse dire c’est que les organisateurs de cet évènement ont mis la barre haute en peu de temps.

Cependant, comme s’est plu à souligner le nouveau conseiller municipal au sport et au plein air en sol eustachois, Marc Lamarre, en constatant le dynamisme des membres du comité organisateur, il s’agit d’une pression qui servira de source de motivation plutôt que le contraire.

C’est d’autant plus intéressant qu’après avoir travaillé très fort pour donner le coup d’envoi à ce tournoi, les Christian Côté, Michel La Durantaye et Francis Veillette, pour nommer que ceux-là, ont déjà pu se retirer sans s’inquiéter de la relève, grâce à l’arrivée de plusieurs nouvelles figures des plus consciencieuses.

Du nombre, il y a notamment Nancy Hipson, nouvelle présidente du comité organisateur, qui verra aussi de près au respect des procédures et du respect des ententes envers les commanditaires. Se disant extrêmement bien entourée, après avoir été approchée lors de la soirée des bénévoles du soccer en septembre dernier, elle ne s’est pas fait tirer l’oreille bien longtemps avant d’accepter. «C’est moins stressant de prendre en charge un tel évènement quand on sait que les différents responsables sont des gens professionnels et responsables.»

Soit dit en passant, à ses côtés, elle pourra compter sur le support de Sylvie Morand, finances, Stéphane Desrosiers, logistique, Pierre Martineau, bénévole, André Deneault, arbitrage, Marie-Ève Fortin, secrétariat, ainsi que de Luc Lavallée et de Marie-Ève Tétreault, employés du Service du sport et du plein air de Saint-Eustache.

Obligé de refuser des équipes

En accueillant les équipes participantes dans un complexe multisport qui répond aux normes de la FIFA, l’un des rares au Québec, les participants de 9 à 21 ans auront l’opportunité de fouler des terrains de grande qualité. En plus, contrairement au Tournoi de Laval qui a lieu en février de chaque année, les parties sont de 40 minutes plutôt que 25. D’ailleurs, malgré sa courte existence, le Tournoi de Saint-Eustache se retrouve déjà dans l’obligation de refuser des équipes, et ce, malgré qu’on ait ajouté une journée de plus cette année. Une quinzaine de formations ne pourront donc prendre part à ce rendez-vous, que ça soit du côté féminin, du 4 au 7 mars, ou du côté masculin, du 18 au 21 mars.

Autre nouveauté, si tout va comme prévu, les tableaux indicateurs permettront aux spectateurs de se tenir informés du pointage et du temps de jeu à chaque demie.

D’autre part, à l’occasion de la conférence de presse tenue le 17 février à l’Impéria Hôtel et Suites, les organisateurs ont eu la bonne idée d’inviter différentes joueuses eustachoises qui seront à l’œuvre lors du premier week-end d’activités. Au nombre de celles-ci, les Alexe Deneault et Marie-Pierre Côté, qui concourront dans la catégorie U-16 après avoir remporté les grands honneurs dans le U-14 en 2009, estiment qu’elles ne subissent pas une pression supplémentaire en évoluant devant leurs supporteurs. Au contraire, à leurs yeux, cela représente un atout de pouvoir compter sur la faveur du public et de jouer sur un terrain familier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top