- PUBLICITÉ -
Une chanson pour célébrer la différence et servir la cause de l’autisme

Une chanson pour célébrer la différence et servir la cause de l’autisme

L’amour à l’unisson

Le clip circule depuis quelques semaines sur toutes les plateformes et la chanson qu’on vous invite à télécharger permettra à la Société de l’autisme des Laurentides de recueillir des fonds supplémentaires pour mener à bien sa mission. Joanne Boudreau et Suzie Mallette sont à l’origine de ce projet qui a pris naissance à l’école Notre-Dame, une institution eustachoise qui accueille, parmi sa clientèle de niveau primaire, des enfants atteints d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

En entrevue téléphonique, c’est Joanne Boudreau, une auteure-compositrice-interprète de Saint-Hyppolite qui fait carrière sous le nom de J.B. Jo, qui parlera pour les deux et au nom de toutes les personnes qui ont pris part à ce projet qui ressemble à un vaste chantier artistique à portée sociale.

Une chaîne d’amour

Celle-ci nous raconte que Suzie Mallette, enseignante à l’école Notre-Dame, y avait d’abord lancé un projet intitulé La beauté des différences, qui se voulait une chaîne d’amour, de partage, de tolérance et de paix, projet impliquant les enfants TSA de sa classe. Par exemple, un enfant qui aimait la célèbre mascotte Youppi a pu rencontrer son idole, au Centre Bell, pour lui offrir un dessin. Une autre a pu échanger avec son animatrice-radio préférée, bref, le projet a donné lieu à de multiples rencontres qui ont inspiré à l’enseignante le texte d’une chanson intitulée L’amour à l’unisson, destinée à diffuser ce message de tolérance et d’ouverture.

Comme Suzie Mallette n’est pas musicienne, elle a fait appel à Joanne Boudreau qui a accepté la proposition. «Avec le consentement de Suzie, j’ai fait de tout petits changements au texte, j’ai créé un refrain et j’ai enregistré la chanson au Studio La Relève, avec Christophe Danetz, à Rosemère» , résume l’artiste en soulignant que tous les participants à ce projet se sont engagés de façon bénévole.

Ce sont les enfants, par ailleurs, qui interprètent les chœurs dans la version qu’on peut entendre sur la toile et sur le clip. «C’était vraiment beau. Quand ils chantent la chanson, les enfants s’extériorisent. La chanson les fait sortir d’eux-mêmes. Ça m’a fait triper de les voir aussi heureux» , dit-elle. Jean Rémillard a également été impliqué dans le mixage et le matriçage de la chanson.

Enfants de la Terre

Le vidéoclip, réalisé par Alexis Morel, avec la complicité de Drone Orbital, a ensuite été tourné tant à l’école Notre-Dame que dans le quartier gai de Montréal, ce qui en élargit évidemment la portée. «On voulait que ça englobe tout. Le message que nous voulions transmettre c’est que nous sommes tous des enfants de la Terre» , exprime Joanne Boudreau qui, outre les enfants de l’école Notre-Dame, côtoie occasionnellement l’autisme en enseignant le chant à des enfants atteints de TSA. «J’ai beaucoup lu sur le sujet. Dans l’ignorance, il faut s’ouvrir. C’est comme ça que je pense» , de dire celle qui a été payée en retour par toute l’affection que les enfants lui ont témoignée. «Les enfants donnent sans juger» , souffle celle qui dit n’avoir aucun goût pour la richesse matérielle et qui s’estimera parfaitement heureuse si, après avoir tout de même assuré sa pitance, son logement et autres besoins primaires de l’existence, elle aura réussi à semer le bonheur autour d’elle.

Un album et des spectacles

Âgée de 25 ans et originaire du Nouveau-Brunswick, J.B. Joe compose des chansons à la guitare (elle a produit un album anglophone intitulé It feels like home) et interprète aussi celles des autres dans le cadre de spectacles qu’elle livre sur toutes les scènes disponibles. Elle prévoit entrer en studio à l’automne pour y réaliser un second album, francophone celui-là, en compagnie de Stéphane Dussault, le bassiste des Respectables.

Vous en apprendrez davantage à son sujet en vous rendant au [http://jbjomusic.com], là où vous serez également à un clic de télécharger la chanson L’amour à l’unisson, ce qui donnera automatiquement 50 sous à la Société de l’autisme des Laurentides.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top