- PUBLICITÉ -

La nouvelle borne a été inaugurée en présence du maire Pierre Charron, des conseillers municipaux Isabelle Lefebvre, Sylvie Mallette, Nicole Carignan-Lefebvre, Raymond Tessier et André Biard, de même que Jean-Luc Dupré, de la direction Électrification des transports Hydro-Québec, Élisa Bonin, conseillère en environnement, et Caroline Favreau, membre du Comité de l’environnement de la Ville de Saint-Eustache

Une borne de recharge maintenant accessible au Complexe Walter-Buswell

À Saint-Eustache

Les utilisateurs de voitures électriques et hybrides rechargeables ont maintenant accès à une toute nouvelle borne de recharge que vient d’installer la Ville de Saint-Eustache dans le stationnement du Complexe Walter-Buswell, un lieu jugé «stratégique» et où circulent beaucoup de citoyens tous les jours.

Les utilisateurs de voitures électriques et hybrides rechargeables ont maintenant accès à une toute nouvelle borne de recharge que vient d’installer la Ville de Saint-Eustache dans le stationnement du Complexe Walter-Buswell, un lieu jugé «stratégique» et où circulent beaucoup de citoyens tous les jours.

Il s’agit plus précisément d’une borne standard de 240 volts, clairement identifiée il va sans dire, bénéficiant d’un espace de stationnement exclusivement réservé aux véhicules électriques et hybrides. Un tarif de 1 $ l’heure (taxes incluses), facturé à la minute tant que le véhicule est branché, est exigé lors de la recharge du véhicule.

Un avenir moins dépendant du pétrole

«La voiture électrique, comme l’électrification des transports en général, est la voie d’un avenir plus vert et moins dépendant du pétrole. Nous nous devons d’être pro-actifs face à cette tendance qui ira en s’accentuant. Plus il y aura de facilités comme celle que nous offrons aujourd’hui, plus il y aura de véhicules alimentés complètement ou partiellement à l’électricité. Un premier pas vient d’être franchi et nous entendons résolument poursuivre dans cette voie prometteuse» , a fait savoir, le mercredi 5 juillet dernier, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, à l’occasion du lancement de cette borne de chargement.

Pour la conseillère municipale Isabelle Lefebvre, responsable des dossiers environnementaux, l’emplacement retenu est, à ses yeux, tout à fait désigné pour recevoir cette première borne. «Il est situé à deux pas des infrastructures sportives, près du secteur touristique, du marché public estival et de commerces de proximité. Nous invitons les propriétaires de véhicules hybrides et électriques à utiliser la borne, tout en profitant de l’occasion pour découvrir les alentours» , d’indiquer celle-ci.

Un circuit électrique de 914 bornes

Cette toute nouvelle borne fait partie intégrante du Circuit électrique d’Hydro-Québec, un réseau de bornes de recharge publiques pour véhicules électriques au Canada.

Le réseau compte maintenant 914 bornes de recharge publiques, dont 79 bornes rapides de 400 volts, déployées principalement dans 16 régions du Québec. Depuis son inauguration en mars 2012, 185 partenaires privés et institutionnels se sont joints au Circuit électrique, dont maintenant la Ville de Saint-Eustache.

Dans la région des Laurentides, on compte presque 70 bornes, y compris quatre bornes rapides.

De ce nombre, cinq se retrouvent sur le territoire de la MRC de Deux-Montagnes. Outre celle du Complexe Walter-Buswell (220, boulevard Arthur-Sauvé) qui vient d’être installée, deux sont situées à la Rôtisserie St-Hubert de Saint-Eustache (555, boulevard Arthur-Sauvé) et au Parc national d’Oka (2020, chemin d’Oka), et deux autres dans le stationnement de la gare Deux-Montagnes (400, boulevard Deux-Montagnes).

Pour l’instant, le circuit compte près de 15 000 membres qui ont effectué plus de 76 000 recharges, soit l’économie de 944 000 litres d’essence et 2 266 tonnes d’émission de CO2 évitées.

Pour posséder une borne inscrite au Circuit électrique, il faut être propriétaire du bâtiment où est installée ladite borne. En adhérant au Circuit électrique, la Ville bénéficie des avantages de ce réseau, dont l’entretien qui est assurée par CAA Québec.

Précisons aussi qu’une borne comme celle de Saint-Eustache vient combler 10 % des besoins nécessaire aux propriétaires de voitures électriques. Pour les 90 % restants, la maison et le travail servent normalement de lieux de recharge.

Pour en savoir davantage sur le Circuit électrique d’Hydro-Québec, ou encore, trouver une borne de chargement, il suffit de consulter le [https://lecircuitelectrique.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top