- PUBLICITÉ -
Une année stimulante s’amorce pour La Mouvance, Centre de femmes

Les dirigeantes et les travailleuses de La Mouvance, Centre de femmes, vivront une année 2016-2017 des plus stimulantes avec une déménagement à venir.

Une année stimulante s’amorce pour La Mouvance, Centre de femmes

Une année stimulante vient de s’amorcer pour La Mouvance, Centre de femmes, qui se prépare fébrilement à déménager dans de nouveaux lieux à l’automne 2017, alors que l’organisme se retrouvera dans les locaux de la maison Chénier-Sauvé que la Ville de Saint-Eustache est actuellement à restaurer.

Ce déménagement de la rue de Bellefeuille à la rue Chénier constituera l’un des moments forts en 2017 pour l’organisme sans but lucratif qui, en plus, le même automne, célèbrera ses 30 ans d’existence. En effet, c’est depuis 1987 que La Mouvance, Centre de femmes, offre, à toutes les femmes des sept villes et municipalités de la MRC de Deux-Montagnes, un lieu où elles peuvent trouver de l’accompagnement à travers les différentes étapes de leur vie.

Pour ce faire, l’équipe de La Mouvance prépare, année après année, bon nombre d’activités, d’ateliers et de conférences qui permettent de briser l’isolement des femmes, de les informer, de les sensibiliser, de les conscientiser et de les soutenir dans leur démarche personnelle.

Aussi, l’organisme accueille depuis 1997 les enfants âgés de 2 à 5 ans à sa halte-garderie La Chanterelle.

Une année 2016-12017 propice à du renouveau

Cette nouvelle du déménagement motive d’ailleurs grandement les membres du conseil d’administration qui vont profiter des prochains mois pour revoir en profondeur leurs manières de faire et répondre à de nouveaux besoins, tout en poursuivant la mission première de La Mouvance, Centre de femmes.

«Tout est donc propice à du renouveau. Les priorités pour cette année 2016-2017 seront donc axées, bien évidemment, sur la restructuration, la relocalisation et les volets sur lesquels le Centre travaille depuis plusieurs années, qu’il s’agisse de pauvreté, de violence, d’isolement, de santé des femmes, de vie associative et de visibilité. C’est certes une bonne année stimulante qui s’annonce pour les dirigeantes et les travailleuses de La Mouvance», d’indiquer la directrice générale Angèle Poulin.

Quelques activités à venir

Outre ses activités habituelles, notons que l’organisme soulignera le lundi 24 octobre la Journée régionale de reconnaissance des travailleuses et travailleurs des organismes communautaires autonomes des Laurentides.

Aussi, les mardi 8 novembre et mercredi 9 novembre, les locaux de La Mouvance, Centre de femmes, seront fermés afin de permettre à son équipe de participer avec les organismes communautaires de la région des Laurentides à une action de visibilité. Plus précisément, des actions locales et régionales seront organisées lors de ces deux journées afin de demander au gouvernement un rattrapage dans le financement alloué aux organismes communautaires.

Et le jeudi 8 décembre, à 13 h 30, à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, La Mouvance a prévu une action de mobilisation afin de rappeler à toute la population que la violence envers les femmes est inacceptable.

Pour en savoir davantage sur la Mouvance, Centre de femmes, et les activités proposées, il suffit de communiquer au 450 472-7245 ou de consulter le [www.lamouvance.ca]. L’organisme a aussi sa page Facebook, à l’adresse [www.facebook.com/lamouvance].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top