- PUBLICITÉ -
Une 15e Course des canards Jean-Guy-Lefebvre

LA CONCORDE, no 30, mercredi 29 avril 2009, 60 pages.

Une 15e Course des canards Jean-Guy-Lefebvre

Le 24 juin, au profit de l’organisme Sercan

La 15e édition de la Course des canards Jean-Guy-Lefebvre se déroulera le 24 juin prochain dans la rivière des Mille Îles, derrière l’église de Saint-Eustache, sous la coprésidence d’honneur de Louise Lefebvre et de Simon Farsa. L’objectif est de mettre à l’eau 10 000 canards à 5 $ chacun au profit de l’organisme Sercan.

Pour atteindre le montant espéré de 50 000 $, chaque petit canard sera vendu par de nombreux bénévoles ou seront en vente auprès de quatre endroits précis, soit Metro Plus Famille Martel, la Polyclinique Saint-Eustache, Rona et Marché IGA Crevier. Les citoyens peuvent aussi acheter un ou plusieurs canards en appelant au numéro 450-491-1912.

Les acheteurs de canards se verront remettre un billet portant le même numéro que le petit canard. Lors de la course, les quatre premiers canards à franchir la ligne d’arrivée permettront à leur propriétaire de mériter des prix en argent d’une valeur de 3 000 $, 1 500 $ et deux fois 500 $.

Lors de la journée de la course qui se jumelle dans le cadre du festival Arts en fête, il y aura beaucoup d’activités derrière l’église qui seront propices à la sortie en famille. Dès 11 h, il y aura du maquillage, des jeux gonflables et un concours de dessins pour les tout-petits.

Ce concours est d’ailleurs fait en collaboration avec Metro Plus Famille Martel qui offre la chance à un enfant de gagner une magnifique bicyclette. Un tirage au sort parmi tous les dessins de canards aura lieu sur le site de l’activité. Tous les dessins des enfants seront par la suite affichés au Metro Plus Famille Martel.
À midi, ce sera le dîner aux hot dogs avec croustilles et breuvages. Animation et musique fourniront l’ambiance. La course des canards se déroulera à partir de 14 h.
«Je salue l’implication des nombreux bénévoles. Cette course des canards est la collecte de fonds la plus importante pour Sercan», a affirmé Julie Paquin, directrice générale par intérim de l’organisme qui existe depuis 1992 pour supporter les personnes atteintes de cancer ainsi que leurs proches.

De son côté, Marcelle Hazel a témoigné sur l’importance de cette activité: «Cette collecte de fonds servira principalement au transport des malades vers les services d’oncologie à Montréal. Les gens ont beaucoup de réticence de se rendre par eux-mêmes.»

Effectivement, les proches ne sont pas toujours disponibles pour l’accompagnement. D’autant plus que certains doivent souvent se déplacer tous les jours, et ce, jusqu’à cinq semaines consécutives. Les gens malades peuvent être réticents en raison du stress causé par la dense circulation en ville. Ils ne savent pas non plus comment ils vont se sentir après un traitement.

Le service de transport est donc précieux chez Sercan grâce à ses formidables bénévoles. Même si une contribution est demandée aux personnes qui doivent se déplacer, il n’en demeure pas moins qu’en raison des coûts très dispendieux de l’essence, Sercan se doit de continuer son mouvement de campagne de financement afin de sensibiliser la population au besoin grandissant de cette ressource pour les résidants de la MRC de Deux-Montagnes.

Sercan offre également plusieurs autres services très importants pour les personnes malades en fin de vie et pour leurs proches. La population est donc invitée à acheter son ou ses petits canards.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top