- PUBLICITÉ -
Un spectacle au profit du Projet équestre Goldie

(Photo Yves Déry) - Un groupe de musiciens chevronnés de Saint-Eustache sera en spectacle le samedi 28 mars prochain, à 20 h, au profit du Projet équestre Goldie.

Un spectacle au profit du Projet équestre Goldie

Le samedi 28 mars

Il y aura un spectacle tout à fait spécial au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache, le samedi 28 mars prochain. Des musiciens chevronnés, mais mieux connus du public de la région sous un autre chapeau, joueront pour le mieux-être des enfants handicapés.

Parlons d’abord des musiciens. Ils seront cinq ayant étudié en musique et qui jouent habituellement pour leur plaisir. La Ville de Saint-Eustache sera dignement représentée, car, à la guitare, ce sera le directeur général Christian Bellemare. À la batterie, nous retrouverons Jacques Langlois, coordonnateur au Service des arts et de la culture, alors qu’à la voix et à la guitare, ce sera Michel Warren, régisseur technique du Service des arts et de la culture. À la basse et à l’harmonica, les musiciens seront Étienne Dumoulin et Luc Renaud, deux enseignants de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

C’est la cinquième année consécutive que ce groupe d’amis musiciens se produit au Centre d’art La petite église pour venir en aide à des organismes au service des enfants. Les organismes Césame et Centre de la petite enfance Les Patriotes ont déjà bénéficié des profits engendrés par leur spectacle de musique annuel.
«Il nous fait extrêmement plaisir de faire ce spectacle pour la cause du Projet équestre Goldie qui fait un travail extraordinaire auprès des enfants handicapés. Nous avons 200 billets à vendre pour un objectif de 4 000 $ et nous leur donnerons la totalité du montant des billets vendus», a dit Michel Warren.

Les cinq membres du groupe joueront des chansons de style pop-rock francophone et anglophone. Ainsi, les spectateurs entendront, entre autres, des interprétations de Jean Leloup, Daniel Bélanger, U-2 et The Police, à la sauce eustachoise.

Projet équestre Goldie

Le Projet équestre Goldie est un organisme sans but lucratif qui offre aux enfants des Basses-Laurentides, handicapés physiquement et intellectuellement, l’opportunité d’améliorer leur qualité de vie en pratiquant l’hippothérapie.

Ce dernier terme signifie: traitement thérapeutique faisant appel au cheval. Les physiothérapeutes et les ergothérapeutes, accompagnés d’un instructeur équestre thérapeutique, utilisent cette technique auprès des personnes ayant des troubles de mouvement.

En hippothérapie, le cheval exerce une influence sur le cavalier et non l’inverse comme c’est le cas pour les autres formes d’équitation thérapeutique. Le but est d’améliorer chez la personne la posture, l’équilibre, la mobilité et les capacités fonctionnelles.

La fondatrice de cette initiative originale, c’est Carole Nantel. Elle était propriétaire d’une jument prénommée Goldie qui s’est mise à souffrir d’arthrite. Incapable de continuer à faire de l’équitation de plaisir, la cavalière a fait la découverte que sa jument pouvait entreprendre une deuxième carrière en travaillant avec les enfants handicapés.

C’est ainsi que l’école d’équitation thérapeutique existe depuis mai 1999 et est localisée dans le secteur de Saint-Janvier, à Mirabel. L’organisme a besoin de 60 000 $ par année pour aider les parents à ne débourser que 50 % des coûts pour leurs enfants. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site Internet [www.projetgoldie.com].

Le coût des billets du spectacle est de 20 $. On peut s’en procurer en communiquant au 450-974-ARTS (2787) ou 450-434-4688.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top