- PUBLICITÉ -
Un projet remarqué aux Prix d’excellence en architecture

Le fameux clocher qui orne l’école secondaire d’Oka, vu de l’arrière du bâtiment.

Un projet remarqué aux Prix d’excellence en architecture

Restauration du clocher de l’ESO

Le projet de restauration du clocher situé tout en haut de l’entrée principale de l’école secondaire d’Oka (ESO) a été retenu dans la catégorie Conservation et restauration de bâtiments parmi tous ceux soumis dans le cadre des Prix d’excellence en architecture de l’Ordre des architectes du Québec. Plus particulièrement, huit projets avaient été retenus dans cette seule catégorie pour l’obtention d’un prix.

 

Si le projet présenté conjointement par l’architecte Claude-Hamelin Lalonde, qui a mené le projet, et l’entrepreneur Couverture Montréal-Nord n’a pas remporté de prix en tant que tel lors du dévoilement des gagnants, au mois de janvier dernier, le simple fait d’avoir été retenu à titre de candidat à un prix par les membres du jury est déjà, juge-t-on à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), un bel hommage pour le travail de conservation et de restauration exécuté sur cette structure de l’ESO. En effet, un nombre important de projets, 131 en tout par rapport à une centaine les années précédentes, avaient été soumis en vue de l’attribution de 26 prix et mentions honorifiques et, selon les membres du jury, il s’agissait, pour cette 26e édition des Prix d’excellence en architecture, d’une cuvée exceptionnellement riche.

Situé tout à proximité de l’Abbaye cistercienne d’Oka, le bâtiment de l’ESO a été construit au début des années 1930, tout comme son clocher, en 1931 pour être exact, selon une inscription qui y est inscrite. Le bâtiment a longtemps abrité l’Institut agricole d’Oka, puis la Commisssion scolaire de l’époque en a pris possession en 1970.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top